Challenge, 2ème j. : ArgoCanes 44 – 6 Ours

14

Mar

Matchs

Le week end du 5 mars a marqué l’entrée dans le tournoi de l’équipe des ArgoCanes, entente entre les Argonautes d’Aix-en-Provence et les Hurricanes de Montpellier, qui rencontrait alors les Ours de Toulouse.

Une rencontre qui a bien failli ne pas avoir lieu, suite à un souci de transport des Toulousaines, décalant le match initialement prévu à 19h00. Entre le court échauffement des Ours, et la longue attente des Argocanes, les conditions de début de match n’était pas franchement optimales.

Le premier quart-temps sera néanmoins favorable aux hôtes du match, qui progressent lentement mais surement vers la end zone. Transformation au sol, 08-00 pour les Argocanes.

Deuxième quart temps, l’attaque Ours est bloquée par une défense bien rodée. Les ArgoCanes malgré de bons ajustements défensifs toulousains, continuent à gagner du terrain et marquent rapidement leur deuxième touchdown. Un fumble Ours permet de repartir du milieu du terrain, et c’est une attaque agressive qui va chercher le troisième TD. L’attaque toulousaine ne parvient pas à percer, mais un fumble de la QB provençale donnera juste avant la mi-temps l’opportunité à la linebacker Camille Boillet de marquer le premier TD Ours en remontant plus de la moitié du terrain, qui ne sera malheureusement pas transformé.

Mi-Temps : 24-06 pour les Argocanes

C’est sans leur QB principale, blessée lors du quart précedent, que les Argocanes doivent aborder cette deuxième mi-temps. Les Ours repartent en attaque, et tentent de progresser en jouant la passe mais finissent par se faire intercepter. Plus agressives que jamais, l’entente enchaîne quand à elle les first downs et atteint la zone d’en-but.Le score est à 32-06. L’offense des Ours ne parvient pas à trouver la solution pour percer la défense des Argocanes, et se voit obligée de punter à presque 50 yards renvoyant leurs adversaires sur la ligne des 5 yards.

Quatrième quart-temps : la défense toulousaine résiste mais n’arrive pas à contenir la RB qui s’échappe et parvient à marquer, sans transformer. Les Argocanes finiront leurs 5 derniers jeux dans la red zone toulousaine, et parviendront à marquer un ultime TD sur la dernière action du match.

Score final 44-06 !

Une belle entrée en matière dans le challenge pour les Argocanes, finalistes lors de la saison précédente. Un match rude durant lequel les esprits se sont échauffés, et encore une victoire concédée par des Ours qui ont du mal à trouver les bons ajustements offensifs, et qui ont du se frotter à la solide défense Argocanes.

Des joueuses des deux équipes ont accepté de répondre à quelques questions :

  • Camille Boillet, LB Ours
  • Marine Paris, QB Ours
  • Marine Berthalon, receveur intérieur et LB Ours
  • Gaëlle Castelliti, DL Argonautes
  • Alex Frairot, LB Argonautes
  • Jessica Miraucourt, RB, LB et receveur intérieur Hurricanes

 

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ?

Camille (Ours) : J’ai d’abord abordé ce match d’un point de vue assez détaché. Je savais que nous jouions une grosse équipe. Gagner relevait du miracle, mais jouer, simplement jouer pour le sport était à notre porté. Et l’esprit d’équipe faisant son juste travail, plus nous nous approchions du match, plus le trac a commencé à monter, pas forcément du stress, mais vraiment le trac, l’envie d’en découdre, de faire ce pourquoi on s’entraîne et ce que l’on aime. Du football. Au début j’ai eu du mal à rentrer dans le match, après une longue journée où nous avons cumulé les imprévus, le trop court échauffement après lequel nous sommes rentrées sur le terrain et la découverte de la formation offensive de nos adversaires à laquelle notre D-line pouvait difficilement faire face… Je dois dire que le premier 1/4 temps n’a pas été une réussite. Mais après quelques secousses et beaucoup de tapes dans le dos de la part de mes coéquipières et des coachs, ainsi qu’une analyse plus fine de comment faire quelque chose face à leur formation : il était l’heure de se donner à fond!

Marine P (Ours) : Avec nos péripéties de la journée, difficile d’aborder ce match sereinement. Pourtant, j’étais beaucoup moins stressée et plus lucide qu’au match précédent. J’avais très envie de montrer à nos adversaires de quoi nous étions capables ! Cependant, nous avons eu beaucoup de peine à faire avancer notre attaque. Nos adversaires, très physiques, ont rapidement mit la pression et les drives se sont souvent soldés par un punt, ce qui est très frustrant… Malgré tout, notre ligne offensive n’a pas tremblé, ce qui m’a permis d’ajuster quelques passes.

Marine B (Ours) : J’étais très stressée avant le match, il y avait une grosse équipe en face, et le souvenir du match de l’an dernier, à quoi s’est ajouté le problème de transport et la peur de me blesser alors que je partais en vacance à l’étranger juste après. Pendant le match j’étais rassurée car je connaissais mes jeux, et que j’ai réussi à faire mon premier plaquage. C’était néanmoins un peu difficile car j’ai dû jouer pour la 1ere fois en attaque, et je n’étais pas sûre de moi, sur ce que je devais faire, et j’avais peur de laisser passer la fille que je devais marquer.

Gaëlle (Argonautes) : J’étais plutôt sereine, avant et pendant le match, en défense on est très soudées et on a vraiment confiance en nos coéquipières. On s’est beaucoup préparées pour cette saison, on s’entraîne plus aussi.

Alex (Argonautes) : Très sereine avant le match et excitée de reprendre la compétition. Il y a eu différents faits de match (plusieurs joueuses blessées), mais j’avais totalement confiance en mon équipe.

Jessica (Hurricanes) : J’ai abordé ce match plutôt sereinement ! C’est toujours rassurant de jouer à domicile. Et les derniers entraînements avaient montré qu’on était prêtes. Je l’ai bien vécu, du moins jusqu’à ce que je me blesse au quatrième quart-temps. J’ai enfin marqué le TD tant attendu du coach des Hurricanes, j’étais heureuse de le rendre fier.

Quelle(s) leçon(s) as-tu tiré de ce match ?

Camille (Ours) : Ne jamais baisser les bras, même quand tout semble s’écrouler autour de soi. Ne jamais baisser les bras, car tes coéquipières comptent sur toi. Et que malgré une défaite certaine, il n’y a rien de plus beau dans le sport que le sourire et la joie de son équipe.

Marine P. (Ours) : Il y certains points sur lesquels nous avons progressé ; notamment en défense. Mais il reste encore des points à améliorer concernant l’attaque.

Marine B. (Ours) : Il ne faut pas partir vaincues d’avance, même si on n’a pas gagné ce match, il y a eu une grosse progression de l’équipe (malgré un gros turn-over de l’effectif), on a montré de belles choses. Et puis il faut avoir confiance en soi, j’ai réussi à faire un placage (OMFG) moi qui pensait en être incapable.

Gaëlle (Argonautes) : Rien n’est jamais acquis, on peut être préparées, on ne sait jamais comment va se dérouler un match, surtout quand on a des blessées.

Alex (Argonautes) : Un match peut très vite basculer d’un côté comme de l’autre. Il faut rester concentrées jusqu’au coup de sifflet final.

Jessica (Hurricanes) : Il ne faut pas se reposer sur ses lauriers et il ne faut pas se laisser déstabiliser.

Qu’attends-tu du prochain match ?

Camille (Ours) : Toujours plus de motivation ! Et d’ici là, travailler nos points faibles et améliorer les points sur lesquels on ne se débrouille pas trop mal. Et pourquoi pas l’espoir fou d’une hypothétique victoire ?

Marine P. (Ours) : Pour le prochain match j’espère que notre attaque aura progressé et que nous marquerons des TDs. Et pourquoi pas offrir la victoire à notre équipe ? J’y crois !

Marine B. (Ours) : Encore de la progression, autant au niveau perso que sur le collectif, et faire minimum 2 placages !!

Gaëlle (Argonautes) : Qu’on progresse encore, qu’on mette encore plus d’intensité, et surtout qu’on prenne plaisir à jouer au foot!

Alex (Argonautes) : Monter notre niveau de jeu et d’intensité d’un cran pour confirmer cette première victoire.

Jessica (Hurricanes) : Avant tout, le prochain match j’espère pouvoir le jouer ! Me remettre de ma blessure et affronter les Bordelaises avec mes coéquipières pour une seconde victoire je l’espère.

Un mot pour conclure ?

Camille (Ours) : Que l’histoire du football américain féminin français est en marche. Et que c’est à nous toutes d’en écrire les pages. Ours, Argonautes, Hurricanes, Lions, Blue Stars, Sharks, et à toutes nos homologues de la conférence nord ! Mais qu’avant tout, le maître mot doit rester : le PLAISIR.

Marine P. (Ours) : Je suis à la fois déçue pour mon équipe, et à la fois très fière, car une fois de plus nous avons montré que nous avions un bon mental. Nous n’avons rien lâché, et malgré l’indiscipline de nos adversaires, nous avons gardé notre sang froid.

Gaëlle (Argonautes) : Même si c’est une victoire, on ne doit pas s’arrêter là, il faut continuer à s’entraîner. Il nous reste plusieurs matchs donc on doit rester concentrées…

Alex (Argonautes) : Mamie kiffe le foot ! ^^ Non sans déc….vivement le prochain match et bon rétablissement aux blessées.

Jessica (Hurricanes) : Let’s go Argocanes !

Prochains matchs :

Ours/Blue Sharks le 10/04

Lions/Argocanes le 10/04

Joséphine Van de Voorde