Challenge, 4ème j. : Géant 0 – 26 Dragons

Fin avril, les Dragons de Paris se rendaient en Alsace pour affronter le Géant de Souffelweyersheim . Affiche encore inédite donc puisque cette campagne est la première participation au Challenge National pour les deux équipes.

Le Géant gagne le toss, démarre en attaque et avance jusqu’au 25 yards Dragons par l’enchaînement de quelques jeux de courses très bien maîtrisés, de beaux blocs laissant champs libre à l’explosivité de Maeva Keastler, RB #27 Géant. Les Dragons reprennent le cuir et remontent tout le terrain alternant courtes passes et courses. Une belle réussite puisque les parisiennes, très concentrées ouvrent le score dès ce premier drive terminé par un QB sneak à l’orée lancé de la end zone. Ce TD de la #7, Sylvie Aïbeche est transformé à la course par Sophie Leroy, receveuse #22. Géant 0 – 8 Dragons.

Revenues complètement dans le match suite à ces premiers points, les alsaciennes ont à coeur de riposter. Reparties à l’offensive elles traversent le terrain jusqu’à la red zone des Dragons. Les tentatives s’enchaînent, à quelques yards de la end zone Dragons. La tension est à son comble durant une très longue phase de jeu qui nous rappelle la finale de l’an passé alors que les ArgoCanes enchainaient les tentatives sur les quelques yards les séparants de la zone protégées par les Molosses. Pas de concrétisation malheureusement pour les locales donc, retenues par une lucide défense francilienne et pénalisées par des erreurs, elles ne parviennent pas à trouver l’accès à la zone d’embut. Stoppées sur les 12 yards Dragons, l’équipe rookie, pourtant très combative, aurait sûrement pu user d’un peu plus d’expérience et de réussite. Fin du premier quart-temps.

Lors du deuxième quart-temps, l’attaque Dragons reste régulière et creuse l’écart sur chacun de ses deux drives construits. Par une course de Deniz Guveli, RB #20, puis dans les derniers jeux avant la mi-temps, par une course de Sylvie Aïbeche, QB #7. Le break est fait. Score à la mi-temps : Géant 0 – 20 Dragons.

De retour des vestiaires, le jeu s’équilibre et les défenses priment sur les attaques. Malgré une deuxième mi-temps au coude à coude, 6 points seront rajoutés dans le dernier quart sur une course extérieure de Clara Wampfler, receveuse Dragons.

À noter qu’un TD de chaque côté a été annulé pour holding. Il ne fait aucun doute que les deux équipes travailleront encore davantage la technique pour limiter ce genre d’erreur et élever encore le niveau de jeu.

Fin du match Géant 0 – 26 Dragons.

Axel Tollet, coordinateur défensif Dragons : Le Géant a été une équipe très combattive, qui a démontré beaucoup d’envie et de férocité. Les deux équipes se sont affrontées le sourire aux lèvres dans une bonne ambiance générale. Malgré le score à sens unique les deux escouades ont vraiment démontré du jeu et de l’envie. Ce fut un déplacement long pour nous mais effacé par un accueil amical de l’ensemble du staff Géant et des joueuses. Merci pour ce beau match !

Toss, Géant vs Dragons
La bonne humeur depuis le Toss, Géant vs Dragons

Merci aux joueuses qui acceptent de partager avec nous leur ressenti sur le match :

Anaïs, Linebacker/Full back, Le Géant

Boubi, OL/DL, Le Géant

Coraline, Receveur/Corner, Le Géant

Diane, Free Safety, Dragons

Luisa, Full Back/Linebacker, Dragons

Margaux, Corner back/Receveuse, Dragons

Dans quel état d’esprit as tu abordé, puis vécu ce match ?

Anaïs, Linebacker/Full back, (Le Géant) : Je me sentais comme la plupart des filles, enthousiaste et j’espérais trouver le même état d’esprit que le dernier match contre les Flash, j’appréhendais un peu mes coéquipières qui ont pour la majorité plus de vécu dans les jambes. J’ai adoré ce match, il était « fair play » et il y a eu beaucoup de respect entre les deux équipes. Les Dragons nous ont bien montrées qu’elles étaient de bonnes joueuses, et je pense qu’elles ont due constatées que nous étions peut etre pour la première fois inscrite au challenge féminin, mais que nous nous sommes bien défendues.

Boubi, OL/DL, (Le Géant) : J’avoue que j’étais un peu plus stressée pour ce match, c’était le premier match réél à domicile donc je savais que ma famille et mes amis seraient là, de plus je n’avais aucune idée du type de jeu de l’équipe des Dragons. Est ce que ce match allait être agressif comme notre premier contre les Vikings ou plutôt fair-play et correct comme celui contre les Flash ? Et puis ayant une blessure qui persiste au pied, j’avais peur de manquer de performances. Mais finalement une fois le coup d’envoi donné, ces interrogations ont quitté mon esprit et je me suis donnée à fond dans ce match que j’ai beaucoup apprécié.

Coraline, Receveur/Corner, (Le Géant) : J’étais particulièrement stressée à l’approche du match, je manque encore de confiance en moi et je savais que pour ce match là j’aurai un temps de jeu plus important que les 2 matchs précédents et qui plus est en défense. J’avais peur de ne pas assurer et que l’attaque parvienne à marquer un touchdown à cause d’une erreur de ma part. Le match étant à domicile je savais aussi que de nombreuses personnes seraient là pour nous voir et nous encourager dont certains de mes amis et je ne voulais donc pas les décevoir. Au final, pendant le match, j’ai réussi à prendre mes marques et je me suis sentie plus à l’aise que les fois précédentes. J’ai réussi à tenir physiquement et à bloquer mes adversaires, peu à peu j’ai oublié le stress pour vraiment me concentrer sur le jeu. Seule déception majeure : 2 plaquages non aboutis que j’aurais pu réussir en ayant plus d’impulsion. A noter aussi, le grand fairplay des Dragons et la super ambiance d’après match.

Diane, Free Safety (Dragons) : Je me sentais bien avant de commencer le match, j’étais concentrée sur ce que je devais faire, calme et bien sûr un peu excitée c’est normal, mais sans pression !

Je voulais donner le meilleur pour l’équipe et pour moi même. J’avais aussi tres envie d’inverser la tendance par rapport à notre match contre les Molosses en étant au taquet en défense, etre plus vigilante sur ce qui m’avait fait défaut et surtout ne pas sortir frustrée de ce match.

J’ai bien vécu le match et j’ai rapidement réussi à me mettre dedans (contrairement au précédent), à me focaliser sur mon placement et à visualiser ce que je voulais faire.

Malgré quelques moments difficiles en défense, on a réussi à se mobiliser et à tenir malgré la pression de l’attaque adverse, à lire les courses et à plaquer. C’était aussi peu frustrant de rater une interception et d’être en retard sur quelques courses mais ce sont des éléments dont je prends note pour les prochaines rencontres.

C’était stimulant de réussir à donner du temps à notre attaque pour l’encourager et la faire avancer pour marquer. Notre défense et notre attaque ont grandi lors de ce match même s’il reste encore beaucoup de choses à améliorer.

L’ambiance du match était vraiment incroyable avec une équipe vraiment tres fair play et respectueuse. Tout le monde était à l’aise sur le terrain et avait envie de jouer au foot dans un très bon état d’esprit.

Luisa, Full back/Linebacker (Dragons) : J’ai abordé le match un peu stressé, comme à chaque match, d’autant plus que c’était une équipe qu’on avait jamais rencontré.

Margaux, Corner back/receveuse (Dragons) : Dans un état d’esprit de guerrière ! Haha ! Non sérieusement après ce qui s’est passé contre les Molosses la semaine d’avant il était hors de question de revivre un match comme ça ! Les défaites ? Plus jamais ! Après pour être honnête j’étais un peu plus confiante même si au final les joueuses du Géant m’ont très agréablement surprise. Elles jouaient bien et tapaient fort ! Tout ça dans un état d’esprit le plus cool et fairplay que j’ai pu voir depuis que je joue au football (soit 3 ans). Ce match a été joué avec un réel plaisir ! Je referais 14h de car sans hésiter !

Plaquage en team Géant
Plaquage en team Géant

Quelles leçons as-tu tiré de ce match ?

Anaïs, Linebacker/Full back, (Le Géant) : J’ai appris que la concentration avant un match était très important, et qu’il fallait se mettre beaucoup plus vite dedans. Les déplacements et la rapidité sont également des choses a travailler. Et surtout, je dirais la coordination de notre équipe, entre toutes les émotions, nous n’étions pas assez coordonner sur les jeux ce qui nous a parfois jouer quelques petits tours !

Boubi, OL/DL, (Le Géant) : Ce match m’a confirmé qu’entre ce qui se passe sur le terrain et ce qui se passe en dehors, il y a une part des choses à faire, mais avec certaines équipes on peut être aussi bien sur le terrain, qu’en dehors ! J’ai également une fois de plus voir que je pouvais compter sur mes coéquipières qui au final sont ma deuxième famille !

Coraline, Receveur/Corner, (Le Géant) : Ce match m’a appris encore plus que les autres que le mental compte énormément dans ce sport, que je dois continuer à travailler et à progresser pour pouvoir gagner de plus en plus en confiance et ainsi être encore plus incisive lors des matchs. Les plaquages que j’ai manqués alors que j’étais dans la zone et sur mon adversaire prouvent que je suis encore hésitante pour les contacts. Je sais que j’en suis capable, à moi de me donner les moyens pour réussir la prochaine.

Diane, Free Safety (Dragons) : Aucun match ne se ressemble et tout est possible avec de l’envie et de la détermination , la manière dont on l’aborde..et du travail ! J’ai vu la différence entre deux matchs consécutifs…

C’est ma première année de foot, j ‘ai encore une marge énorme de progression et c’est très motivant. Je prends conscience des choses acquises et de ce qu’il reste à faire pour améliorer ma lecture du jeu, ma vitesse de course,ma réactivité, ma forme physique…je sais que je peux aller beaucoup plus loin. Je suis motivée à travailler pour appliquer tout ça sur le field ! J’apprends de mes erreurs, j’ai envie de jouer, de faire des matchs, et d’aller encore plus loin à chaque fois pour moi, pour l’équipe.

Collectivement on encore plein de belles choses à accomplir et à bosser. On est une équipe jeune et on engrange de l’expérience. On est soudées, on a un bon potentiel et on évolue au sein d’une très bonne ambiance,et c’est très stimulant.

Luisa, Full back/Linebacker (Dragons) : D’arrêter de me prendre la tête et de jouer en m’amusant, de visualiser mes actions.

Margaux, Corner back/receveuse (Dragons) : Qu’avec de la confiance en soi et du travail on peut accomplir de belles choses. Nous sommes toutes parties déterminées et nous avons joué le football qu’on aime. Notre football.

Qu’attend tu du prochain match ?

Anaïs, Linebacker/Full back, (Le Géant) : Ce que j’attends du prochain match, c’est le même esprit, on est des débutantes, je ne voudrais pas avoir en face une équipe assoiffées qui pourrait allé jusqu’à nous pousser dans nos limites nerveuse, car sinon je pense que cela va faire très mal.  Nous sommes peut être entrées dans la compétition mais nous sommes là pour apprendre avant tout ce sport fantastique qu’est le football américain. Nous sommes toutes ouvertes a de bons conseils que cela viennent des arbitres ou des adversaires. Enfin j’aimerai que l’on montre d’avantage de puissance pour pouvoir marquer au moins 2 touchdown !

Boubi, OL/DL, (Le Géant) : Évoluer, progresser encore et toujours. Ce n’est que notre 4ème match, et contre une équipe que nous ne connaissons pas encore, donc hâte de voir le déroulement du match et l’état d’esprit des Tigres.

Coraline, Receveuse/Corner, (Le Géant) :  Personnellement, j’espère donc cette fois-ci, être plus sure de moi et faire le meilleur match possible. Collectivement, je suis sure que toute l’équipe sera gonflée à bloc, on prend de plus en plus de plaisir au jeu et on progresse au fil des matchs, on a donc hâte  de continuer dans ce sens et de rencontrer les Tigres.

Diane, Free Safety (Dragons) : Prochain match La victoire bien sur ! Mais surtout continuer à évoluer , être meilleure, faire un beau match avec ma team dont on pourra être fières, se donner les moyens en allant chercher plus loin et surtout se faire plaisir sur le field avec toujours plus d’envie et de détermination !

Luisa, Full back/Linebacker (Dragons) : Hummm… gagner ! 

Margaux, Corner back/receveuse (Dragons) : Comme je l’ai dit précédemment je ne veux plus de défaites. J’estime qu’on a pris assez de points pour cette saison ! Hahaha ! Mon (notre) objectif est clairement la victoire, garder notre deuxième place au classement et surtout jouer avec plaisir comme ça a pu être le cas contre les Géants !

Huddle Défense Dragons
Huddle Défense Dragons

Un mot pour conclure ?

Anaïs, Linebacker/Full back, (Le Géant) : Nous sommes déterminée ! ONE TEAM GEANT !!!!!!!!!!!!

Boubi, OL/DL, (Le Géant) : One Team Géant !!! J’vous aimes les girlz !!!

Coraline, Receveuse/Corner, (Le Géant) : J’en aurais 2 : Persévérance, je pense que c’est une des clefs principales pour la réussite de tout sportif et en particulier pour le foot US et famille parce qu’avec les filles de l’équipe nous tissons de véritable liens sur et en dehors du terrain !

Diane, Free Safety (Dragons) : We are one ! 1-2-3 Dragons ! Un big up a ma team que je surkiffe. Je sais qu’on a les moyens d’aller loin et de faire du beau foot et on le fera !

Merci encore aux Géants pour leur accueil et cette rencontre ! Go for it !

Participer au championnat est vraiment une expérience enrichissante à tous points de vues, j’espère qu’il va encore grandir et qu’il y a aura plus de matchs l’année prochaine et pourquoi pas des plays-offs!

Luisa, Full back/Linebacker (Dragons) : Super ambiance, un accueil chaleureux qui donne encore plus envie de jouer, des joueuses très sympathiques et fair-play. Un bonheur d’avoir joué dans de bonnes conditions face à une bonne équipe qui nous a tenu tête tout le match.

Margaux, Corner back/receveuse (Dragons) : Des remerciements surtout. Je remercie déjà les filles du Géant pour leur accueil très chaleureux et leur état d’esprit ! Je remercie aussi mes coéquipières avec qui c’est toujours un grand plaisir de jouer. Nous avançons toutes dans le même état d’esprit et la même force de travail. C’est un peu comme ma deuxième famille et je ne les remercierai jamais assez pour l’investissement qu’elles ont toutes et le soutien que chacune apporte. Et enfin un grand merci enfin à nos coachs qui donnent énormément de temps pour nous. À Steph qui a du porter la casquette de HC au dernier moment et qui l’a fait avec brio. À Axel pour sa présence et son investissement sans faille pour sa défense. Et enfin a notre HC, Ricket, sans qui la section féminine ne serait pas ou elle est aujourd’hui.

Petit big up aussi à vous FAF, qui faites un énorme travail pour le football féminin. 😉

Mot du coach Le Géant, Fabien Philippe :

Malgré un manque de motivation et de concentration au début du match, les filles ont réussi à rentrer vite dans le jeu et on sent réellement des progrès au fil des matchs. On remarque aussi que l’assiduité aux entrainements paie. J’ai eu un très bon retour de la part de l’équipe adverse sur leurs impressions sur notre équipe comme par exemple sur le fait qu’on tapait fort: ça fait plaisir . C’est une première saison, c’est un début, la découverte, l’année prochaine nous aurons des filles avec de l’expérience et sûrement  de nouvelles recrues qui seront vite intégrées. En deuxième saison nous allons surtout réapprendre toutes les bases, ça ira beaucoup plus vite en ajoutant un planning plus développé pour évidemment travailler encore plus et avoir des victoires à la clef !

Mot du coach Dragons, Stéphane Fournier :

Il y avait une excellente ambiance dans le car à l’aller. J’ai senti les filles très investies, avec l’envie de revenir avec la victoire. En ce qui concerne le match, il y avait de la vitesse, les jeux d’offense ont été plutôt bien déroulés malgré de petites erreurs. J’ai senti la team très motivée et ca s’est vu au résultat. C’était mon premier match en tant que Head Coach, j’ai adoré. Les filles sont géniales, c’est un plaisir de les coacher. C’était un déplacement vraiment sympa. Nous avons reçu un accueil incroyable. Le Géant est une belle équipe autant dans le jeu que l’état d’esprit. Que dire du retour ambiance boite de nuit… à refaire !

#StrongerTogether
#StrongerTogether

Bravo à toutes pour le beau match et merci pour la contribution à l’article. Quelques vidéos du jeu à venir.

Good luck à Audrey, #7 Géant pour son rétablissement !
Sylvie Aïbeche

 

 

 

 

[Interview] Dragons vs Molosses, les joueuses !

Les Dragons de Paris (1 – 0), recevaient leurs voisines, les Molosses d’Asnières (1 – 0), en cette fin de mois d’avril. C’était le premier match de ces dernières, tenantes du titre et le deuxième pour les parisiennes, en pause depuis fin janvier. Découvrez le résumé du match, fun et complet !

Après cette première rencontre, Amila des Molosses accepte de partager avec nous les premiers moments de jeu de sa nouvelle saison. Elle qui a joué pour la première fois en tant que Tight End ! Trois de ses collègues franciliennes acceptent d’en faire autant, dont deux rookies, Clara et Leslie.

Amila Maurice, DE/TE, Molosses d’Asnières

Clara Wampfler, DE/WR, Dragons de Paris

Elsa Dessarps, Linebacker, Tight-End, Dragons de Paris

Leslie Patin, Strong Safety, Dragons de Paris

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ? 

Amila (DE/TE, Molosses) : J’ai abordé ce match avec beaucoup de stress car c’était mon premier match en attaque. Je n’avais pas le droit à l’erreur j’avais une grosse pression qui reposait sur mes épaules mais tout au long de ces mois d’entraînement intensif j’ai pu compter sur le soutien et la confiance de mes coéquipière et de mes coachs ! Et puis le match débute. Au premier hut je ressens les premières difficultés. Les blocs sont lourds mais je commence à prendre mes repères. Le jeu s’organise, je trouve ma place! Au 4ème jeu, je me démarque, ma QB Julie m’envoie une jolie passe qui me permet de marquer le premier TD de la partie et aussi mon premier TD ! Une joie énorme !

Beau baptême d’attaque pour Amila #15 Molosse qui commence par un TD dans les premiers jeux du match ! Well done !

Clara (DE/WR, Dragons) : Jusqu’au vendredi soir je n’étais pas sur de pouvoir jouer ce match. En effet, depuis le début de l’année j’attendais une réponse concernant mon double surclassement. On me l’a d’abord refusé une fois car nous avons une section U16, mais je ne me voyais pas arrêter ce sport pour autant. Je ne voulais pas non plus lâcher mon équipe. On a alors continué de demander le surclassement. Sans réponse pendant longtemps, mon plus grand stress était de ne pas pouvoir jouer cette année avec les Dragons. Je n’ai jamais arrêté d’y croire et pourtant 5 mois ça fait long ! La veille du match j’ai reçu un mail de la fédération, cela me paraissait tellement improbable que j’ai du relire le mail 4 fois avant de comprendre que je pouvais désormais jouer avec les féminines ! Ce fut un tel soulagement que je n’ai même pas eu le temps de stresser pour le match qui allait être mon premier. Cette réponse inespérée ma reboostée au maximum ! Le match contre les Molosses était le match à jouer, le plus important pour nous, un vrai défi. En arrivant au stade le samedi je voulais juste être avec mon équipe et tout donner pour ceux qui croyaient en moi et qui sont venus nous soutenir. Ce n’est qu’une fois sur le terrain que la pression est arrivée. Les TDs du premier quart-temps font mal au coeur, il fallait qu’on se dépasse même si cela fût difficile, le manque d’expérience nous a fait défaut face à la solide équipe des Molosses mais malgré la déception on repart plus soudées et déterminées que jamais !

Elsa Dessarps (LB, Dragons) : Un peu tendue comme avant chaque match, et aussi parce que cette année on a pas mal bossé en double plateau et j’étais peu à l’aise sur les jeux en attaque (finalement pour rien, je ne suis rentrée qu’en défense 🙂 ). Un peu inquiète pour mes coéquipières qui débutaient par ce match contre les Molosses.

Mais aussi et surtout, hâte de le faire ce match ! Il m’a paru très loin après celui contre le Flash (c’était encore plus lointain pour les Molosses, pour qui c’était le premier match de la saison).

Et le Match a débuté, et …. aaaaaaaaaah elles déroulaient leurs jeux comme sur des roulettes, bien préparées, toujours un bloc devant le running, les sprints bien placés. Notre défense qui n’avait rien encaissé contre le Flash laissait passer presque toutes les courses extérieures. Sans pour autant baisser les bras, on était franchement démunies.

Leslie (SS, Dragons) : J’étais très stressée la semaine précédant le match. Nous avons eu un dernier training la veille qui m’a permis de me détendre un peu. J’étais donc surtout excitée de vivre ma première expérience sur le field avec mon équipe et en prime, les championnes en titre en face de moi !

Pendant le match je n’ai pas vu le temps passer. Malgré la défaite, je me suis amusée et ai passé un très bon moment soutenue par mes proches dans les gradins. J’ai même eu l’occasion de recouvrir mon premier fumble !! Globalement, je dirai que nous avons été débordées par les courses extérieures et avons fait pas mal d’erreurs mais nous sommes restées soudées et avons pris soin les unes des autres.  Nous avons encore beaucoup de travail ensemble et ne pouvons que progresser !

Leslie, Strong Safety, #50 Dragons
Leslie, Strong Safety, #50 Dragons

 

Quelles leçon(s) as-tu pu en tirer ?

Amila (DE/TE, Molosses) : Que tout est possible même si ma première formation était du jeu de défense (DL). Mon assiduité et ma persévérance durant les entraînements ont payé. Nous devons continuer comme ça ! Mais l’essentiel c’est la cohésion d’équipe et le travail acharné !

Clara (DE/WR, Dragons) : Je pense que la motivation n’était pas assez forte dès le début, même si elle était bel est bien là elle ne s’est pas assez exprimée. Il faut que l’on arrive à se mettre en route dès les premières secondes et ne pas attendre d’être en difficulté pour tout donner ! Il faut qu’on s’entraîne plus, pour tous les matchs qui arrivent, pour se surpasser et faire progresser notre équipe, on ne laissera plus jamais passer de courses extérieures, je les ai encore en travers de la gorge ! Haha !

Clara, Defensive End, #43 Dragons traverse tout le terrain et sauve du TD au 2ème jeu du match ! Motivée dès le début la rookie en tout cas !

Elsa Dessarps (LB, Dragons) : Bah, faut bosser, il y a encore beaucoup de choses à apprendre. C’est aussi pour ça que j’aime ce sport, à chaque match il faut renouveler, réapprendre la base, et aborder le prochain avec des objectifs nouveaux. Et aussi que je devrais me mettre à la muscu pour de bon .

Leslie (SS, Dragons) : J’ai pu, grâce à ce match savoir quels points je dois encore travailler pour être un bon élément dans notre défense : oser plus aller au contact et travailler ma technique de plaquage. Je pense aussi devoir aller courir un peu plus souvent ! J’ai également pu définir quels ont été les points positifs tels que ma lecture du jeu. D’un point de vue collectif, je pense que nous devons plus nous parler pendant les actions et plus travailler en équipe.

Qu’attends-tu du prochain match ?

Amila (DE/TE, Molosses) : Je ne vais pas vous cacher : une nouvelle victoire fait partie de nos projets! Pourquoi pas un ou plusieurs nouveaux TD signe Amila! Notre qualité de jeu est en perpétuelle évolution! Nous ne rentrons jamais sur le terrain pour une défaite mais nous gardons toujours à l’esprit que ce sport doit naître du fair-play entre équipes et de la discipline!

Amila TE #15 Molosses, First TD !
Amila TE #15 Molosses, First TD !

Clara (DE/WR, Dragons) : Au prochain match j’espère que l’on pourra marquer des TDs, aussi bien à la course qu’à la passe et que la défense ne laissera rien passer, j’espère pouvoir vivre une victoire avec toutes les filles de mon équipe en me disant que j’ai pu les aider.

Elsa Dessarps (LB, Dragons) : Manger l’attaque ? :^) Au moins, nous prouvez à nous même qu’on sait défendre le terrain !

Leslie (SS, Dragons) : Une première victoire avec ma team ! Mais surtout j’attends qu’on reste aussi soudées et unis ce qui fait notre force. J’espère améliorer les points négatifs pendant les prochains matchs. Et enfin, que ça ne passe pas !

Leslie, SS, #50 Dragons
Leslie, SS, #50 Dragons

Un mot pour conclure ?

Amila (DE/TE, Molosses) : Molosses : on a lâché les chiens ! REDARMY !

Check Molosses
Check Molosses

Clara (DE/WR, Dragons) : Ce n’est que le début d’une longue histoire, on va prendre de l’expérience et essayer de monter cette équipe au sommet. Mais que ce soit après une défaite ou une victoire, le plus beau sentiment est de voir la cohésion, l’entente et la volonté toujours présentent au sein de l’équipe !

Elsa Dessarps (LB, Dragons) : Malgré la défaite, je suis très contente que ce baptême du feu pour nos rookies ne les a pas fait fuir ce sport (au contraire 😉 ). Et je suis fière de vous, mes comparses de l’Attaque, qui avez beaucoup mieux réussi que l’année dernière (La prochaine fois vous allez marquer des TD ! ) .

Je souhaite aussi aux blessées de se rétablir vite :/ .

Encore plus de match ! Plus de filles dans ce sport, plus d’équipes ; faites de la pub !

Leslie (SS, Dragons) : Je m’en doutais déjà avant le match mais après j’en étais sûre ; le football américain est devenu une passion ! Surtout chez les Dragons !

Check Dragons
Check Dragons

Merci à toutes pour leur réponses et bonne fin de Challenge !

Crédit Photo : HL Photography

Sylvie Aïbeche

 

Challenge, 3ème j. : Tigres 0 – 14 Vikings

Pour le compte de la troisième journée, les Vikings de Villeneuve d’Asq (1-0) se rendaient en Lorraine pour y affronter les Tigres de Nancy (0-2). Les équipes ayant choisi de jouer les Special Teams, les Tigres engagent le kick-off et réussissent à récupérer la balle sur l’engagement en raison d’une perte de balle Vikings. Les Tigres gagnent du terrain sur les trois premiers downs grâce à des courses de la running back #10 qui ne suffisent pourtant pas à gagner le first down. Malgré le yard qu’il reste à parcourir aux Tigres en 4ème tentative, elles décident de punter.

"Surprise onside Kick des Tigres"
« Surprise onside Kick des Tigres »

 

Les Vikings partent en attaque et gagnent leur first down sur la deuxième tentative grâce à une belle course de la running back #36. En 4ème et 1, elles tentent la passe qui sera « tippée » (détournée) par la #22 Tigres.
Les jeux s’enchainent, les deux équipes gagnent des yards sans qu’aucune n’arrive à les concrétiser par un touchdown.
Dans le deuxième quart-temps, les efforts des Vikings paient, elles marquent un TD sur une belle course extérieure à gauche de la #21. Nullement démotivées, les Tigres continuent à faire avancer leur attaque mais ne parviennent pas à franchir la end-zone avant le coup de sifflet annonçant la mi-temps.
MI-TEMPS : Tigres 0-7 Vikings
RB #10 Tigres
RB #10 Tigres
Le match reprend sur les chapeaux de roue. Après une attaque Tigres n’ayant pas réussi à concrétiser leurs avancées, les Vikings franchissent la end zone grâce à une course extérieure de la #20. Le TD sera toutefois refusé pour holding.
Le match, relativement équilibré, se poursuit. Les deux équipes parviennent à obtenir des first downs et avancent de façon équilibrée. Début de quatrième quart temps, les Vikings perdent la balle sur une interception de la #22 Tigres qui fait une belle remontée de 15 yards. Les Tigres sont alors dans une bonne lancée et arrivent au 25 yards Vikings. Elles ne parviennent toutefois pas à marquer et les Vikings récupèrent le ballon. Ce sera le drive du break pour les Vikings qui parviennent à creuser l’écart grâce à un second TD sur une course extérieure, transformé au pied.
RB #36 Vikings
RB #36 Vikings
Fin du match : 14-0 pour les Vikings.
On note un très bon état d’esprit des deux équipes qui ont pris un vrai plaisir à jouer sous le soleil nancéien (et oui c’est possible!)
Merci à Laetitia Cabecas pour ce résumé de la rencontre.

Les joueuses des deux équipes nous parlent de leur match : 

Emilie, Safety & WR, Tigres

Esther, DL & RB, Vikings

Leslie, Cornerback, Tigres

Marie, TE & DL, Vikings

Perrine, RB & LB, Tigres

Sabrina, Centre, Vikings

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ?

Émilie (Tigres) : J’ai abordé ce second match plus sereinement que le premier. Je nous sentais plus prêtes que pour le premier. Le coaching de notre nouveau HC, Mathieu Tricot, n’y est pas pour rien pour le coup ! Donc plus sereine et avec plus de rage au ventre que le premier. Il fallait faire mieux, on en était capable. Même si avec les blessures des filles nous avions eu peu de temps entre les deux matchs, l’envie était là pour être meilleures. Dans nos têtes nous n’avons qu’une chose : être meilleures à chaque match, même si nous sommes conscientes que notre niveau n’est pas extraordinaire J Le match en lui-même c’est plutôt bien déroulé. Je suis contente en bonne partie de ce que l’on a fait. Nous étions plus attentives et avions plus l’envie de nous surpasser pour toute l’équipe. On a eu des passages à vide malheureusement auxquels nous n’avons pas bien su réagir pendant le match, c’était des passages difficiles du match mais qui nous on fait grandir j’en suis certaine. En tout cas tout le match, au-delà du foot, fut très bon car les Vikings sont une équipe très sympa. Quand le coup de sifflet retenti elles démontrent un véritable respect pour leurs adversaires c’était appréciable de jouer contre et avec elles (comme le Flash hein ^^).

Esther (Vikings) : Pour ce premier match j’avais quelques appréhensions : « C’est ici ma place ? Ou je vais ? » Hahaha ! Au final avec le soutien de mes coéquipières tout s’est déroulé impeccablement.

Leslie (Tigres) : Personnellement j’ai abordé ce match avec moins de stress que le premier contre les flashs. Bien sûr le stress était présent mais c’était un bon stress positif. J’ai très bien vécu ce match,il y’a eu de belles choses, une évolution certaine depuis les flashs même si il nous reste encore énormément de travail. Lors de cette rencontre il y’a eu également un peut de frustration car c’était un match qui était à notre portée, ça c’est joué à pas grand chose nous avons tenu bon, donner tout ce qu’on pouvait mais cela n’a pas suffit à nous apporter la victoire. Enfin pas cette fois…

Marie (Vikings) : Nous étions censées jouer contre « Les molosses » pour notre deuxième journée de challenge, cependant il y a eu un report de match à cause des intempéries. C’est alors que l’on s’est rendu à Nancy pour rencontrer « Les Tigres ». J’étais dans une optique de GAGNE, plus que jamais. Suite à une première victoire je n’espérais qu’une chose, une seconde victoire. L’envie de mettre en pratique les nouveaux systèmes de jeu mis en place aux entrainements. Impatiente de voir ce que l’adversaire avait dans le ventre et de me battre aux côtés de mes coéquipières pour marquer. Au coup de sifflet l’appréhension laisse place à la hargne et c’est parti pour un premier quart temps assez serré, le jeu commence à s’éclaircir avec un premier Touchdown de Clémentine sur une course extérieure. Nos adversaires ont alors commencé à devenir plus agressives mais nous avons tenu bon et avons marqué un second TD, de ma part sur une course également. Sans oublier de mentionner que les 2 TD marqués ont été transformés par Flora en Field Goal. Le match se termine dans la joie et la bonne humeur, sur notre victoire 14 à 00. Très bonne ambiance tout au long de cette rencontre, les Tigres ont su, tout comme nous faire preuve d’un bon esprit sportif, et on leur souhaite d’ailleurs de continuer sur cette voie.

Perrine (Tigres) : Je suis arrivée avec un esprit serein, j’étais confiante, j’avais la niac et l’envie de me battre jusqu’au bout pour atteindre notre objectif premier : marquer un TD ! Une fois sur le terrain j’ai voulu me battre jusqu’au bout, certes ce n’était pas évident d’enchaîner attaque puis défense à certains moments, mais il fallait tout donner. On s’entraîne depuis plusieurs mois, on est motivée et déterminée il n’y a pas de raison qu’on ne progresse pas ! Malheureusement, je sais que j’ai manqué de puissance et de précision dans mes plaquage en défense mais aussi de lecture de jeux notamment en première mi-temps. La deuxième mi-temps fut un peu mieux, on a su faire quelques réajustements pour pouvoir continuer à gagner du terrain et tenter d’atteindre l’objectif. Malheureusement, il n’a pas été réaliser mais je suis tout de même contente de ce deuxième match, j’y ai pris du plaisir a jouer !

Sabrina (Vikings) : J’ai abordé ce match avec un peu plus de confiance que le premier, je précise que je découvre ce sport et je ne le pratique que depuis le début de cette saison. Au départ j’étais un peu tendue, mais au fil du match la tension a fait place à la gagne et j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à affronter les Tigres. D’autant plus que je commence à bien comprendre les règles du « jeu ».

Hand Off QB #7 & RB #36 Tigres
Hand Off QB #7 & RB #36 Tigres

Quelles leçon(s) as-tu pu en tirer ?

Émilie (Tigres) : Si nous avons réussi à être un peu meilleur qu’au match précédent, nous n’avons toujours pas réussi à marquer et ça c’est une grosse déception. Il nous faut travailler encore plus. Plus d’intensité, plus d’attention dans les jeux et en lecture de jeux. Il y a un sacré boulot à fournir c’est clair ! Mais on va finir par y arriver nous ne baissons pas les bras, malgré les blessures et le petit effectif on continue de se préparer.

Esther (Vikings) : J’ai pus me rendre compte qu’il fallait encore que j’apprenne pas mal de règles et que je retravaille ma position au contact. J’ai été épargné sur ce match mais face à d’autres équipes ça pourrait être dangereux.

Leslie (Tigres) : Nous pouvons en tirer comme leçon que le travail paye c’est sur et qu’il ne faut rien lâcher!! Nous allons travailler encore et encore pour faire la différence contre les géants.

Marie (Vikings) : Suite à ce match je me rends compte que l’on a encore du boulot et beaucoup de choses à travailler aux entrainements pour notre prochain match contre les Molosses (championnes de France), qui sera d’un tout autre niveau. Il faut que l’on soit encore plus agressive et que l’on évite les fautes bêtes qui, inévitablement nous font perdre du terrain. Pour notre prochain match qui aura lieu le 30 Avril à 18H00 au terrain du château à Villeneuve d’Ascq je n’attends qu’une chose, c’est une revanche sur notre défaite de l’an passé. Leur montrer que nous aussi on veut gagner le titre de championnes de France.

Perrine (Tigres) : Il faut continuer de s’entraîner, ajuster les défauts qui nous empêche de gagner du terrain ou de freiner l’adversaire. Et biensûr … rester basse !!!!

Sabrina (Vikings) : Ce match m’a fait prendre conscience de l’importance de la préparation physique et mentale. Car même si nous avons remporté le match je sais que je n’étais pas au meilleur de moi-même.

Running Back #20 Vikings x2 TDs !
Running Back #20 Vikings x2 TDs !

Qu’attends tu du prochain match ?

Émilie (Tigres) : Encore mieux que les deux précédents. Que l’envie et la rage soient plus fortes encore et qu’enfin nous marquions !! Le prochain match est le dernier à domicile de la saison, pas le choix, nous devons gagner !

Esther (Vikings) : Le prochain match ? Je l’attends avec envie ! On va rencontrer une équipe sérieuse et la le challenge sera présent ! J’aimerais constater mon évolution et retrouver la même envie dans l’équipe.

Leslie (Tigres) : J’attends tout simplement du prochain match…une victoire!! L’ultime récompense en marquant notre premier TD.

Perrine (Tigres) : Marquer un premier TD serait un de nos objectifs ! On peut le faire, j’y crois !

Sabrina (Vikings) :  Le prochain match je l’attends avec une rage de vaincre incroyable c’est un gros challenge pour moi étant donné que nous jouons contre les championnes en titre.

Un mot pour conclure ?

Émilie (Tigres) : Go hard or go home. GOOOOOOO TIGERS !!!!

Leslie (Tigres) : Petit mot pour conclure, je suis fière de notre équipe des tigres, fière de mes coéquipiéres et de leur combativité…que l’aventure continue les girls !!!

Marie (Vikings) : En conclusion, je dirais juste, Let’s Go Vikings !!

Perrine (Tigres) : Merci à mes coachs pour leur patience et leurs conseils. Merci aux Vikings qui ont eu un très bon esprit, c’est vraiment agréable! Longue vie au Foot US Féminin!

Sabrina (Vikings) : Le mot de la fin sera pour nos adversaires les Tigres qui nous ont donné du fil à retordre et qui ont montrer un très bel esprit sur le terrain comme en dehors c’était un véritable plaisir de les rencontrer et je parie sur leur progression fulgurante. Big up à elles ! 😉

Congrats à toutes les joueuses pour ce match ! Découvrez les prochaines dates ici.

 

Challenge, 3ème j. : Géant 6 – 20 Flash

Le Flash de la Courneuve (1 – 1) se rendait en Alsace pour rencontrer l’alliance entre le Géant de Souffelweyersheim et les Patriotes de Riedisheim (0 – 1). Merci à Stéphane Pagana et aux Patriotes de Riedisheim pour l’aide sur le résumé de cette rencontre. 

C’est sous un soleil pesant « à faire frire les pieds dans les crampons » (merci Stéphane pour cette image, haha) que la rencontre a débuté.

Les alsaciennes démarrent en attaque. L’équipe est un peu timide sur le début, mais quelques passes latérales aux runnings fonctionnent. Quelques courses leur permettent également d’avancer mais pas suffisamment et la défense Flash récupère le ballon. En attaque, les franciliennes tentent également la passe mais ça n’abouti pas. Elle rendent la balle, puis tentent du jeu au sol avant de rendre de nouveau le ballon. Cette « traque du chat et de la souris » va durer tout le premier quart temps : c’est serré et les deux équipes se tiennent.

Le Géant profite de la confiance de leur QB, Lucille, pour retenter de jouer de la passe (qui avait fait cruellement défaut aux alsaciennes lors du premier match face aux Vikings). Cependant, cette passe se solde par une interception de Farah, #88 du Flash, qui court irrattrapable jusqu’à la end zone adverse. C’est donc un pick-6 des franciliennes qui débloque la situation à Riedisheim en fin de premier quart. Le TD est transformé au pied par la #36, Christelle Nanga.

Pick 6 de Farah, #88 Flash
Pick 6 de Farah, #88 Flash

Dans le 2ème quart-temps, une course de débordement de la #42 Flash, Roxane Ferdinand franchi la ligne adverse et permet au Flash de creuser l’écart avant la mi-temps. La transformation au pied de Christelle passe entre les poteaux. 14 à 0 à la mi-temps.

Le score reste inchangé jusqu’à la fin du 3ème quart, aucun point n’est marqué. Cependant, c’est au tour des alsaciennes d’intercepter une passe du Flash. Elles remontent bien le terrain et concrétisent cette progression en TD en début de 4ème quart grâce à une course de la running-back Maeva Kestler tout en force. La tentative à 2 points ne passe pas. Le score est de 14-6.

Le Flash marque un dernier TD lui permettant de prendre le large et de se rassurer sur cette fin de match. Roxane Ferdinand déborde de nouveau la défense du Géant pourtant plus solide en cette fin de match. La transformation au pied passe. La ‘bataille » se conclue donc sur le score de 6 à 20.

Le Flash confirme donc sa première victoire obtenue lors de la deuxième journée face aux Tigres de Nancy. Désormais 2 – 1, elles aborderont la deuxième partie de leur Challenge fortes de ces dernières rencontres.

L’alliance Géant/Patriotes quand à elle, gagne en expérience. Voici le mot du coach Géant, Stéphane Pagana : « Hormis le score, les deux équipes se valent sur de nombreux points. Celle qui a fait le moins d’erreurs l’a logiquement emporté. Très clairement ce 2ème match montre que nous avons fait de nombreux progrès dans tous les compartiments de jeux. On notera la détermination et le fair-play de la part des 2 équipes sur ce match. Très bonne ambiance, du kiffe et vraiment aucun regret. Des progrès, pas de regrets ! »

Sakouvogui Olivier aka Sakou, Head Coach du Flash a également répondu à quelques questions sur le parcours de son équipe.

Pourrais-tu revenir sur cette première partie de saison (2-1) ?

Cette saison est pour nous la mise en place d’une équipe, la première partie de saison nous a permis de créer un groupe (beaucoup de nouvelles) et de construire un collectif. Le premier match (vs les Dragons) était un test pour l’équipe : comment jouer ensemble contre une équipe adverse. Après les appréhensions enlevées et une compréhension du jeu, le groupe a commencé a se souder et à appliquer les consignes et les conseils des coachs… Ce déclic nous a donné l’opportunité de jouer notre deuxième match (vs les Tigres) et de créer de belles occasions qui se sont concrétisées par des TDs.

Que penses-tu de cette rencontre face aux Géant/Patriotes ? 

Après un long trajet en car, l’équipe voulait continuer son travail et s’appliquer sur les phases de jeux, nous avons eu moins de pénalités que sur les matchs précédents ce qui est de bonne augure pour la suite de la saison… Ce match, tout comme celui contre les Tigres s’est déroulé dans une très bonne entente avec des affrontements physiques de chaque côté à 100%, les filles commencent à prendre leurs marques chez nous comme chez elles… C’est un plaisir de voir jouer ces matchs où l’envie, le don de soit est présent sur chaque jeu.

Un mot sur votre fin de saison ? 

Il nous reste 2 matchs et pas des moindres si l’on se base sur le classement. Ce sera pour notre collectif l’opportunité de pouvoir encore progresser face à 2 teams qui ont déjà participé au premier challenge féminin. Il faudra encore élever notre niveau si nous voulons leur tenir tête. Je souhaite une bonne fin de challenge à mon équipe !

A giant tackle ! ;P
A giant tackle ! ;P

Comme le veut désormais la tradition, des joueuses ont désiré partager avec nous leur rencontre.

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ?

Audrey (Safety/Corner, Géant) : J’ai intégré l’équipe courant le mois de Février. C’était mon premier match. De nature stressée, je me suis moi-même épatée car je n’ai ressenti aucun stress. J’étais sereine. Je suis allée sur le terrain sans trop savoir quoi faire je l’avoue ! Mais au moment du coup de sifflet de départ c’était instinctif. Même si je sais que j’ai dû commettre quelques erreurs, je pense avoir fait de mon mieux et surtout j’ai essayé de faire le maximum pour ma team.

Gabe (QB, Flash) : Le trajet etait certes très long mais j’ai dormis avant qu’on embarque et au début du trajet… Donc mon état d’esprit ? Sereine… à l’approche du lieu de rdv il fallait qu’on se réveille bien évidement !

Jessy (Linewoman, Géant) : Pour cette deuxième rencontre j’ai abordé ce match avec beaucoup de sérénité et d’enthousiasme. J’ai pris beaucoup de plaisir durant cette rencontre.

Lucille (QB, Géant) : C’était notre deuxième match autant dire que j’étais encore plus stressée surtout avec une pause de 2 mois quasiment… Mais j’étais heureuse on allait à nouveau être sur le terrain avec des conditions optimales, un état d’esprit combatif et de l’envie !!! L’adrénaline ne faisait que monter !!! Les filles étaient à fond et cela m’a beaucoup aidé j’étais plus sereine. Elles m’ont mis en confiance malgré quelques faux pas.

Beau soleil et bonne ambiance, en ce début de printemps alsacien !
Beau soleil et bonne ambiance, en ce début de printemps alsacien !

Quelle(s) leçon(s) as-tu tiré de ce match ?

Audrey (Safety/Corner, Géant) : Ce match m’a permis de prendre conscience qu’il n’y avait pas seulement la technique du jeu mais aussi la préparation physique. Il faut sans arrêt être à 100% dans le match sinon on perd vite le fil. Entre les changements attaque, défense, etc, il faut vraiment être concentrée, et surtout n’avoir peur de rien.

Gabe (QB, Flash) : Peu importe le trajet, il ne faut pas le prendre pour excuse. On est jamais à l’abris d’imprévus. On a un temps pour tout sur un trajet comme ça : saisir des occasions pour se reposer, pour réviser ses jeux et bien évidement resserrer les liens de l’équipe je pense qui est le point le plus important.

Jessy (Linewoman, Géant) : Les leçons à tirer : qu’il y a encore du travail malgré notre très grosse progression pour la jeune et fraîche équipe que nous sommes. Ce match pour moi je pense, un match de référence car cela a donné vie à l’identité que nous voulons apporter à notre équipe: cette rage et cette volonté de rien lâcher quoi qu’il arrive et de donner le meilleur de nous-mêmes.

Lucille (QB, Géant) : Ce match m’a permis de voir mes réglages à faire et parfaire en particulier sur la lecture du jeu, la vitesse, rester concentrée. Je suis confiante pour l’avenir. Les choses vont se mettre en place au fur et à mesure, naturellement, et on prendra encore plus de plaisir à jouer.

Haie d'honneur pour les gagnantes !
Haie d’honneur pour les gagnantes !

Qu’attends-tu du prochain match ?

Audrey (Safety/Corner, Géant) : Notre prochain match est le 23 avril, il nous reste deux entrainements, on va faire le maximum pour nous améliorer encore et toujours plus, et montrer le potentiel qui sommeille dans notre équipe ! 

Gabe (QB, Flash) : Le prochain match ? Je peux simplement dire que j’attends une équipe du Flash à son meilleur niveau et de montrer du beau football américain féminin … Un jeu dont on peut être fières !

Jessy (Linewoman, Géant) : Pour les matchs à venir  : être dans l’optique de progresser encore plus, de se faire plaisir et garder le sourire car quoi qu’il arrive nous sommes une équipe solidaire.

Lucille (QB, Géant) :  Que l’on reste dans la même dynamique, qu’on aie le même état d’esprit, la même envie et qu’on garde cette cohésion d’équipe qui nous permettra d’obtenir un meilleur résultat. Qu’on donne tout à 100%, tout le temps.

Un mot pour conclure ?

Audrey (Safety/Corner, Géant) : One Team Géant, à mes coéquipières je vous love !

Gabe (QB, Flash) : READYYYYYY ? BREAK!

Lucille (QB, Géant) : Merci au Flash d’avoir fait le déplacement, d’avoir été aussi fair play et d’avoir donné autant que nous sur le terrain. C’était un beau game !

Jessy (Linewoman, Géant) : Merci à mes guerrières qui me font grandir. J’apprends toujours autant et c’est grâce à elles !

 

Well done à toutes les joueuses !

Sylvie Aïbeche

Challenge, 3ème j. : Ours 42 – 0 Blue Sharks

Cette troisième journée de championnat est à marquer d’une pierre blanche pour l’équipe des Ours de Toulouse. En effet les Toulousaines sont allées chercher leur toute première victoire depuis la création de la section féminine en 2013.

Et c’est un beau soleil qui a accueilli les filles du sud-est sur le terrain occitan. Comme lors de la première rencontre, le match s’est déroulé sans special teams, et ce sont donc les Ours qui ont débuté en attaque. Et quelle entrée en matière puisque dès la première action la run #21 part en course extérieure et remonte le field jusqu’au TD, transformé par la même joueuse. Les Toulousaines donnent le ton : elles sont là pour gagner.

L’attaque des Blue Sharks se heurte à une solide défense qui ne laissera rien passer. Les Marseillaises-Valentinoises s’ajustent cependant rapidement et ne concèderont qu’un deuxième TD avant la mi-temps, sur une course du QB #14.

TD RB Ours #21
TD RB Ours #21

Mi-temps : 16-00 pour les Ours

En deuxième mi-temps la fatigue commence à se faire sentir, et quelques blessées apparaissent. Les Ours font tourner l’effectif et enchaînent les courses plein centre pour remonter le terrain, envoyant ensuite leur QB ou leur run en extérieur jusqu’à la end zone. Elles marquent ainsi trois nouveaux TDs. Les Blue Sharks quant à elles puiseront dans leurs dernières forces en fin de match et iront chercher les yards à la passe, malheureusement pas assez pour aller inquiéter la défense dans sa red zone.

Score final : 42-00 pour les Ours

Une jolie entente qui s’est heurtée à des Ours plus que remontées pour aller chercher leur première victoire, mais qui assure un fort potentiel malgré son statut de rookie de la conférence sud. Une affaire à suivre !

Quelques joueuses ont accepté de répondre à quelques questions :

Alice Nieto, TE et DL Ours

Inès Dwass, LB Blue Stars

Jade Bouyrelou, RB Blue Stars

Mailys Ruau, LB et RB Ours

Mejda Berrah, LB et Receveur Ours

Oriane Gandrillon, Receveur, Corner et Run Sharks

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ?

Alice (Ours) : Je n’étais pas sereine (je ne le suis jamais à vrai dire). Quand on joue à domicile, on ne souhaite pas décevoir ses supporters, haha. Puis, perso tout au long d’un match je suis hyper concentrée sur les jeux et sur notre façon de jouer donc ça défile à grande vitesse !

Inès (Blue Stars) : Deuxième match du challenge, premier pour certaines, c’était un match qu’on appréhendait particulièrement sur le plan mental ainsi que sur le plan physique suite au match contre les lionnes. Mais malgré le score j’ai ressenti beaucoup plus d’aise dans le jeu, de self confidence et une meilleure cohésion de team de la part de mes coéquipières sur le field.

Jade (Blue Stars) : Notre premier match avait été assez difficile mentalement et ne nous avait pas permis de nous épanouir réellement sur le terrain, de prendre un réel plaisir à jouer et à évoluer au sein du match : jouer et s’amuser c’est ce que je voulais, ce qu’on voulait toutes je pense. On a abordé ce match à la fois de manière beaucoup plus exigeante, et à la fois de manière moins stressante car c’était notre deuxième match.

Mailys (Ours) : J’avais hâte que le match commence vite et de pouvoir montrer de quoi nous étions capable devant notre public. Avant le match j’espérais vraiment que l’on se mette dans le match à fond dès les premières secondes de jeux et que l’on commence fort dès le début malgré le petit stress du début de match.

Mejda (Ours) : Pas mal de stress, mais du bon stress vu le soutien qu’il y a eu entre nous toutes. On a su se motiver les unes les autres!! L’envie de gagner était avec nous toutes !!!

Oriane (Sharks) : Pour ce second match, il est vrai que l’état d’esprit était différent. Je l’ai abordé comme une opportunité et une chance de pouvoir évaluer notre évolution depuis la rencontre avec les Lionnes (Bordeaux). Et surtout j’ai cette fois ci vraiment pris du plaisir à jouer au foot, passé l’appréhension et le stress d’un premier match. En plus on a eu un super temps, super terrain, et l’entente avec les filles des OURS, était top. Une vraie rencontre et un super état d’esprit.

Blue-Sharks
Blue-Sharks

Quelle(s) leçon(s) as-tu tiré de ce match ?

Alice (Ours) : Tout d’abord, il faut « taper fort » d’entrée de jeu et on y est plutôt bien arrivées avec un superbe TD dès le premier jeu. Mémorable ! Ensuite, je trouve qu’on est une belle équipe alignée, soudée et qu’on a vraiment bien bossé ensemble sans jamais se laisser démonter (surtout après nos défaites précédentes). On est persévérantes et particulièrement en ligne, on a une vraie cohésion et ténacité ! Donc, en leçon apprise je dirai que notre ardeur, notre communication et notre désir de remporter le match a payé. Haha !

Inès (Blue Stars) : Disons que pour le moment, nos effectifs aux trainings ne nous permettent pas de vraiment bosser pleinement nos oppositions de façon régulière et perso c’est au cours des matchs que la pratique se fait plus ou moins, pour l’instant. Je pense que techniquement il y a forcément toujours à apprendre ou à corriger mais au niveau de la cohésion de ma team je suis plutôt satisfaite

Jade (Blue Stars) : Techniquement j’ai appris et compris beaucoup de choses. Mais au niveau de la cohésion et de la mentalité d’une équipe également : se soutenir, se rassurer, se féliciter c’est le plus important. L’apprentissage c’est un processus lent et nécessaire, les erreurs aussi afin de se corriger par la suite, c’est ce qu’on oublie parfois

Mailys (Ours) : Le travail paye ENFIN ! Comme quoi à force de travail, d’entraide et de communication, tout va beaucoup mieux. Nous avons réussi à réaliser des jeux propres, nous avons bien défendu et marqué des TD. J’ai particulièrement aimé jouer ce match, les filles des Blue Sharks sont vraiment Fair play, et propose un beau jeu pour des filles qui ont moins d’un an de Foot US derrière elle.

Mejda (Ours) : Ça nous a démontré que l’on était capable de gagner avec du travail et une cohésion d’équipe. On a joué contre une super équipe qui débute et qui peut être fière d’elle !!

Oriane (Sharks) : D’un point de vue de l’équipe et personnel, je pense qu’on a vraiment su prendre du fun sur le terrain malgré une légère déception du résultat. Alors, oui, techniquement le chemin est encore long pour notre jeune équipe mais je suis fière de l’état d’esprit qui s’est renforcé entre nous lors de cette rencontre.

Stéphanie Best, QB #5 des Sharks de Valence
Stéphanie Best, QB #5 des Sharks de Valence

Qu’attends-tu du prochain match ?

Alice (Ours) : Prochain match : qu’on tape encore plus fort. Je pense que cette victoire nous a notamment permis de gagner en confiance en nous. Cette confiance s’ajoute à notre travail et notre ambition. On est déterminées.

Inès (Blue Stars) : Same, mais avec quelques arrangements techniques et que mes girls enjoy vraiment leur time pendant le jeu, c’est le plus important, pour l’instant.

Jade (Blue Stars) : Honnêtement, la même chose, du fun, mon équipe soudée, qu’on continue d’appliquer ce qu’on nous apprend au mieux.

Mailys (Ours) : Le prochain match ? Bah on va aller chercher une victoire et prendre notre revanche contre les Lionnes à Bordeaux !!!! Nous serons surmotivées après cette victoire. Nous en sommes capables, il faut juste qu’on sorte les tripes !!!

Mejda (Ours) : Impatiente de jouer le prochain match et essayer de démontrer qu’on se bat jusqu’au bout encore !!

Oriane (Sharks) : J’attends du prochain match une belle cohésion comme celle du précédent, mais aussi une application, je l’espère, plus efficace de notre travail aux entraînements.. En bref que l’on continue de progresser mais surtout qu’on s’amuse !

Un mot pour conclure ?

Alice (Ours) : MERCI. Merci à mes coéquipières pour leur persévérance et pour notre entraide. Notre victoire était orgasmique et il y en aura d’autres ! 😉 Et merci à l’équipe des Blue Sharks

Inès (Blue Stars) : 1. Nice work et puis bon fairplay de la part des Ours, 2. Mes girls keep working hard 3. Le foot c’est sacrément cool

Jade (Blue Stars) : Je remercie encore les Lionnes comme les Ours pour ces matchs mais également pour leur esprit. Et bien sûr, nos coachs, et toutes mes coéquipières pour avoir autant de rage, et d’envie.

Mejda (Ours) : Ce match était un régal, tout y était du soleil du public et une 1ere victoire !!! Et encore de belles rencontres et retrouvailles avec des meufs qui étaient à Thonon. Et une grosse pensée à nos blessées.

Oriane (Sharks) : Pour conclure je remercierai pour tout leur travail nos coachs, mes coéquipières mais aussi les Ours, avec qui on a partagé un super moment. Et félicitations à elles pour cette victoire.

Joséphine Van de Voorde

Photos : Benjamin Pruvost

Prochains matchs :

Blue Sharks vs Argonautes le 15/05

Ours vs Lions le 14/05

 

 

Challenge, 3ème j. : Lions 6 – 20 ArgoCanes

Un match au sommet en début d’un dimanche ensoleillé d’avril, entre les deux leaders de la Conférence Sud ! En effet chaque joueuse avait en tête que l’issue du match permettrait de désigner l’équipe qui cette année accèderait à la finale du challenge national.

Ce sont les Argocanes qui ouvrent le score, grâce à un fumble des Bordelaises dans leur red zone qui permet à la QB Muriel Nogue #14 d’atteindre ensuite la end zone. L’attaque des Lions répond en remontant le field et enchaînant les first downs, mais la défense adverse est une nouvelle fois sur le qui-vive, et permet à l’attaque Argocanes de repartir de la red zone suite à une interception remontée sur 50 yards par la #18 Anaïs Sabatier. L’entente Montpellier/Aix profite de cette occasion pour marquer son deuxième touchdown via une course de la #18 Anaïs Sabatier.

Le reste de la première mi-temps voit un duel équilibré, chaque défense allant mettre des bâtons dans les roues de l’adversaire.

Football-americain-feminin
Muriel Nogue, QB #14, looking down the field

Mi-temps : 00-12 pour les Argocanes d’Aix-en-Provence/Montpellier

Au retour des vestiaires, les Argocanes sont sans pitié et après un long drive au centre, elles progressent jusqu’à la end zone, nouveau TD marqué par la #32 Maeva. Les Lionnes se ressaisissent, et c’est finalement la #1 Philippine Déléan qui ira chercher le seul TD Lions du match, après une jolie progression grâce à de longues courses.

Score final : 06-20 pour les Argocanes d’Aix-en-Provence/Montpellier

Un match qui aura tenu toutes ses promesses, mais aura tourné en faveur de l’équipe ayant au final réalisé le moins d’erreurs techniques (fumbles et interceptions), et se sera déroulé dans une bonne ambiance malgré l’enjeu. C’est maintenant sans pression que les deux équipes vont pouvoir aborder cette fin de saison, les Argocanes en allant rencontrer pour la première fois la toute nouvelle entente des Blue Sharks, et les Lions en accueillant leurs homologues toulousaines pour un match retour qui sera l’occasion pour les deux équipes d’évaluer leur progression au fil de la saison.

Certaines joueuses ont accepté de répondre à quelques questions :

Anna  Pignolet, Nose Lions

Charlotte Cornu, DE et Receveur intérieur Lions

Elsa Gleizon, DE Lions

Muriel Nogue, QB et Safety Hurricanes

Raphaëlle Duché, DE et Wingback Argonautes

Sophie Aillaud, LB et RB Argonautes

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ? 

Anna (Lions) : J’ai abordé ce match avec beaucoup d’envie et un petit peu de stress. On sait que jouer les Argos c’est beaucoup d’intensité et une revanche était à prendre tant collective que personnelle. L’année dernière nous avons perdu car nous manquions de préparation sur le plan défensif et moi je me suis blessée dès le début du match… Cette année on avait bossé et on était impatientes de jouer. Pendant le match j’ai pris énormément de plaisir, le fait d’être menées au score met une pression supplémentaire, mais le plaisir était vraiment là

Charlotte (Lions) : Avec beaucoup d’impatience car après le match contre Marseille, l’équipe était vraiment soudée et dans une bonne dynamique. J’avais confiance en notre défense qui a énormément progressé cette année et qui a montré un réel travail collectif tout au long du match. Cependant, cette progression côté défensif s’est faite au détriment de notre attaque que nous avions délaissée ces derniers temps et qui, selon moi, compte encore trop sur quelques individualités pour faire la différence. Sinon le match en lui-même était un vrai plaisir à jouer grâce à l’intensité des deux équipes et à la bonne ambiance sur le terrain.

Elsa (Lions) : J’attendais ce match avec impatience car je n’avais pas pu prendre part à celui de l’année dernière ayant eu une rupture des ligaments croisés 15 jours le match. Ce match a été dur comme prévu autant physiquement que psychologiquement. Je suis globalement satisfaite du match que j’ai produit malgré quelques erreurs techniques. L’équipe ayant fait le moins d’erreurs a gagné.

Muriel (Hurricanes) : J’ai abordé ce match avec un mélange d’excitation et d’esprit de compétition. J’ai dit aux filles : « je ne sors pas du terrain tant qu’on n’a pas gagné » comme pour m’auto-rassurer. Il était inconcevable qu’on perde, d’une part parce que c’était NOTRE challenge de poule et aussi parce qu’on avait travaillé dur. Cependant je savais que les lionnes avaient bien progressé !

Raphaëlle (Argonautes) : Je me suis beaucoup préparée pour ce match, on savait que c’était le plus important de la poule et qu’on jouait notre place en finale plus ou moins avec ce match. Nous avons fait beaucoup de rassemblements pour tourner nos jeux toutes ensembles, avec certaines on a fait un « régime » sportif avant le match histoire d’avoir de l’énergie et d’être en forme!

Sophie (Argonautes) : Un peu d’appréhension dûe à l’enjeu de ce match mais pas stressée, nous nous sommes bien préparées et avons fait pas mal de rassemblements avec Montpellier. Puis au final, comme avant chaque match c’est l’excitation et l’envie de jouer qui prime! =D

Football-americain-feminin-Lions-vs-Argocanes
Les Lions en attaque

Quelle(s) leçon(s) as-tu tiré de ce match ?

Anna (Lions) : Les erreurs au foot us se paient chères… Continuer à travailler ensemble pour en faire le moins possible. Et la défaite n’est pas une fatalité… Lol mais attention ce n’est pas pour autant qu’on va s’y habituer 😉

Charlotte (Lions) : Principalement qu’il me reste encore du travail à fournir sur le lissage de mes cheveux car c’est clairement ce qui m’a fait le plus défaut pendant ce match.

Elsa (Lions) : Je suis fière de l’équipe, particulièrement de la défense qui a su rebondir et poser plus de problèmes en seconde mi-temps. L’attaque a pu produire plus de jeux et avancer. Malheureusement un match se gagne dès les premières minutes. Nous devons donc fournir encore plus d’intensité dès le départ.

Muriel (Hurricanes) : Plusieurs leçons, nous avons encore des faiblesses à travailler, et notamment en attaque où nous avons fait trop de fautes, et fourni un jeu pas assez assuré, probablement du fait des rotations de poste aussi.

Raphaëlle (Argonautes) : Que l’entrainement ça paye ! Physiquement on a bien tenu, c’était la première fois que je faisais du double plateau (attaque/défense et unités spéciales) j’avais un peu d’appréhension, j’étais pas sure de pouvoir tenir au niveau du cardio, mais les coachs nous ont bien fait travailler le physique et ça a payé.

Sophie (Argonautes) : La préparation avant chaque match est primordiale, bien que des fois on ait l’impression de passer tout son temps libre aux entraînements et rassemblements. Mais le travail paie toujours et cette victoire dimanche le prouve encore une fois.

Qu’attends-tu du prochain match ?

Anna (Lions) : Notre prochain match est contre les Ours de Toulouse =) Une équipe que nous avons plaisir à retrouver à chaque fois, ce que j’en attend c’est comme toujours une belle rencontre, du bon jeu et cette fois c’est à vous de ramener les bières à la fin… Sans compter que ça marquera pour nous la fin de la saison, donc il y aura un peu de nostalgie bien sur en pensant qu’il va falloir attendre un an pour avoir de nouveaux matchs…

Charlotte (Lions) : De l’intensité et prendre un maximum de plaisir à jouer car ça sera déjà le dernier de la saison pour nous.

Elsa (Lions) : J’attends du fun, la même implication et surtout la même solidarité entre nous pour le prochain match. On rencontre nos copines Toulousaines donc nous savons que le match sera sympa à jouer.

Muriel (Hurricanes) : Du jeu du jeu du jeu, prendre des reps, et surtout découvrir une nouvelle équipe puisque nous devons rencontrer les Blue Sharks de Marseille/Valence

Raphaëlle (Argonautes) : Qu’on le gagne 😉 Essayer peut être de tourner de nouveaux postes pour être capable en finale de remplacer là où il y a besoin.

Sophie (Argonautes) : Une victoire bien sûr et encore mieux ne pas prendre de points en défense! Sur le plan personnel j’aimerais être encore mieux préparée physiquement!

Un mot pour conclure ?

Anna (Lions) : on veut plus de matchhhhhhhhhhs !! Et pourquoi pas une petite finale entre les deuxième de chaque conférence l’année prochaine? Et merci à toutes les équipes, cette année l’ambiance était au top à chaque rencontre et ça fait plaisir à voir, c’est ça l’esprit du sport! Et le tout dernier mot : Merci à Philippe, Damien, Jay pour le coaching et à notre coach de ligne Jules

Charlotte (Lions) : Plutôt une citation : « Viser la lune, ça ne me fait pas peur, même à l’usure j’y crois encore et en cœur ; des sacrifices, s’il le faut j’en ferai, j’en ai déjà fait mais toujours le poing levé. » – Amel Bent. Tout ça pour dire que nous allons relever la tête, redoubler d’efforts et continuer à progresser pour faire encore grimper le niveau. Enfin, un grand merci à nos quatre coachs pour leurs conseils, leur investissement, leur patience et leurs encouragements.

Elsa (Lions) : Un grand merci à nos coachs qui s’investissent à 400% pour notre section, nous avons beaucoup de chance de les avoir. Ils arrivent à composer malgré notre côté princesse, et nos 10 000 questions lors des entraînements. Un merci spécial pour Damien qui m’a beaucoup aidé et rassuré pour revenir à mon meilleur niveau après l’opération.

Muriel (Hurricanes) : Boomboom kickooofffff !

Raphaëlle (Argonautes) : Notre équipe est solide et on compte bien cette année encore arriver en finale !

Sophie (Argonautes) : Merci à mes coéquipières et coachs, merci à nos deux arbitres Clément et Brazzo d’avoir fait le déplacement, et enfin merci au Lions, j’ai vraiment kiffé le match ! Vivement le prochain contre les Blue Sharks et let’s go ArcoCanes!

Prochains matchs :

Lions / Ours le 14/05

Argocanes / Blue Sharks le 15/05

Joséphine Van de Voorde

Photos de Jonathan Roques

 

 

 

 

Challenge, 3ème j. : Dragons 0 – 38 Molosses

ANOTHER BITE BY THE DOGS.

Le titre donne le ton : voici un résumé de match à la touche bien funky de notre guest (qui commence à prendre ses aises sur notre site pour notre plus grand plaisir) Mathias Gomez, créateur de Foot Ricain, le site complet et « drôle » ( 🙂 hein!) sur le football américain français et outre-atlantique.

Ce week-end se tenait le dernier match de Challenge National comptant pour la troisième journée de la Conférence Nord. Les Molosses d’Asnières se déplaçaient samedi soir, le 16 avril, chez les Dragons de Paris.

Pour leur premier match de la saison, les Molosses s’offrent une victoire 38 – 0 et prennent la tête du classement devant les Vikings de Villeneuve d’Ascq grâce à un goal-average favorable.

Découvrez les moments forts du match selon Mathias ! Enjoy : 

Gros match de Challenge Féminin qui se jouait Samedi à Paris pour le compte de la 3e journée. Les tenantes du titre Molosses d’Asnières (1-0) venaient affronter les Dragons de Paris (1-0), dans un match banlieue vs capitale. Mais surtout, une rencontre pour rejoindre en tête dans la Poule Nord les Vikings de Villeneuve d’Ascq, et prendre une sérieuse option pour la qualification en finale. Un public et deux équipes chauffés à blanc, au son des percussions caribéennes Molosses.

DSCF6093.jpg

Et le match commença très fort d’entrée, les Molosses partant tambour battant sur leur puissant jeu de course. Après une très bonne chevauchée de la RB#25 Christelle Harnais, la Quarterback #10 Julie Gorsky n’a plus qu’à délivrer une passe de Touchdown facile, pour WR#15 qui ouvre le compteur. Extra Point converti à 2 points, 00-08 pour les championnes de France 2015.

Les parisiennes font face à une puissante équipe Molosses, mais c’est pourtant ces dernières qui vont les premières essuyer la casse. Sur un gros choc, LB#32 Audrey Pereira se blesse au bras. Le jeu doit s’arrêter pendant de longues minutes, le temps que les pompiers viennent la chercher sur le terrain. Ces pompiers de Paris auraient dû rester, car ils devront revenir et auraient vu du spectacle. S’il était encore nécessaire de le dire, ces filles-la ne plaisantent pas, l’intensité physique est au rendez-vous.

DSCF6120.jpg

DSCF6124.jpg

Blessées dans leur chaire, les joueuses d’Asnières stoppent sur le premier down les Dragons dans leur moitié de terrain. L’inarrêtable RB#25 Darrenne Sproles du 9-2, se lance alors dans une chevauchée, remontant tout le terrain pour inscrire le deuxième TD, qu’elles dédicacent toutes immédiatement à leur blessée du soir Audrey Pereira. Conversion à 2 points transformée par ses soins, 00-16, le ton est donné.

DSCF6144.jpg

Venues en véritables championnes, les Molosses ne vont pas lâcher le steak. Grâce à une défense intraitable, les Dragons n’arrivent toujours pas à gagner un first down, obligées de rendre à nouveau la balle aux Molosses. Réplique immédiate, course de la receveuse #2 qui à son tour remonte tout le terrain, pour la 3e morsure du match. L’Extra Point est cette fois stoppé, les Molosses mènent désormais 00 à 22. Le premier quart-temps est très long pour ces Dragons.

DSCF6152.JPG

Malgré un public parisien motivé, sans relâche derrière ses joueuses, l’Offense ne peut rien faire face à la defense d’Asnières. A l’image de la pauvre QB#7 Sylvie Aïbeche, qui concède le sack. Et c’est une nouvelle récupération pour une nouvelle longue chevauchée, de RB#5 Olivia Bolmin, qui marque le 4e TD qu’elle convertit elle-même. 00 à 30 toujours au premier quart-temps. C’est une démonstration de sprints des Bulldogs, qui la jouent en mode lévriers.

Au 2e quart-temps, l’Offense des Dragons arrive enfin à se mettre en place et enregistre son premier 1st down de la partie, grâce à une belle read-option de la leadeuse de cette attaque, QB#7 Sylvie Aïbeche pour RB#20 Deniz Guveli. Mais gare aux ladies des Hauts-de-Seine qui ne baissent pas la garde, forçant un fumble récupéré par Paris et infligeant un gros hit sur la QB#7, pas loin de commettre un nouveau fumble.

DSCF6147.jpg

Les Dragons conservent beaucoup mieux le cuir, mais ont du mal à se connecter avec leurs receveuses. Les Drags avancent malgré tout, sous les airs de la samba Molooooosses, Molosses-Mo !

Malgré une mésentente dans l’attaque, la QB#7 ne se laisse pas perturber et donne le ballon à sa coureuse rookie #20 pour un nouveau first down. Il y a du mieux chez les joueuses de Paris, mais malgré leur drive le plus long du match, les parisiennes ne peuvent inscrire leurs premiers points. Toutes proches de la end-zone, elles doivent rentrer au vestiaire bredouilles.

DSCF6176.jpgDSCF6181.jpg

Pour cette seconde mi-temps, les Dragons repartent en Offense. Mais la défense Molosses repart elle, sur le même rythme impitoyable que le début de partie. Les parisiennes sont stoppées nettes dans leur élan et doivent rendre le ballon à l’attaque Molosses. Sauf que les dames de Paris ont du coeur Monsieur ! Remontées par leurs coachs à la mi-temps, elles arrachent immédiatement le ballon de leurs pattes. S’ensuit une très belle course de la rookie WR#43 Clara Wampfler, suivie de sa mobile et rapide Quarterback #7 SylVick Aïbeche. Mais malheureusement pour elles, la défense Molosses reprend le dessus et fait reculer les parisiennes, toujours soutenues par leur fidèle public.

DSCF6201.jpg

Les Molosses repartent sur leur terrible jeu de course qui a construit leur succès en début de match. Et après un TD refusé de la puissante RB#23, c’est une autre rapide et puissante Bulldogs, WR#12, qui assomme les Dragons sur une reverse impeccable. Comme à leur habitude, c’est la marqueuse qui convertit l’Extra Point pour mener maintenant 00 à 38.

La partie s’est beaucoup plus équilibrée, mais le retard est trop important et l’écart également. Les parisiennes posant plus leur jeu en Offense comme en Defense, ne trouveront cependant pas la faille des grandes prétendantes à leur propre succession. Comme dit DMX « And the dog is out ».

DSCF6196.jpg

QB#7 et capitaine des Dragons, Sylvie Aïbeche est revenue sur son match pour nous :

« Je suis très heureuse de la façon dont notre groupe s’est battu. C’est la deuxième fois que nous jouons cette équipe et malgré le score sans appel, la différence est bien là. Notre attaque a réussi à construire des drives et à se retrouver plusieurs fois dans la red zone adverse, ce qui n’était pas du tout le cas l’an dernier. Je suis très fière de notre défense à 70% rookie qui s’est battue jusqu’au bout malgré la difficulté évidente. Les deux mi-temps ne se ressemblent pas non plus, à nous d’améliorer notre entrée en matière lors des matches suivants.

DSCF6185

En ce qui concerne l’issue de la rencontre, l’ordre des choses a été respecté, il n’y a pas de surprise. Nous avons encore beaucoup de travail c’est certain, mais nous sommes une jeune équipe et la progression est notre principal objectif. Nous avons encore tout le reste du Challenge pour ça. Ce que je retiens particulièrement, c’est le sourire à la fin du match de nos trois joueuses qui venaient de prendre le field pour la toute première fois. Notre équipe est soudée et a un bel état d’esprit, c’est à mes yeux le plus important et c’est sur ces fondations que nous allons construire. »

La deuxième mi-temps a été encourageante pour les Dragons qui devront s’appuyer dessus pour la suite de leur championnat. En face, les solides et nombreuses Molosses viennent d’aboyer un grand coup dans le Challenge Féminin.

Nos pensées vont aux blessées qui auront donné du boulot à leur staff médical.

Challenge, 2ème j. : Blue Sharks 0 – 46 Lions

Deuxième journée de championnat : une entrée en matière pour l’équipe des Blue Sharks, et des Lionnes qui continuent sur leur lancée !

C’est en effet le dimanche 13 mars que l’entente entre les Blue Stars de Marseille et les Sharks de Valence, (équipe toute nouvellement inscrite en conférence sud pour cette deuxième édition du challenge national), plongeait dans le grand bain.

Les Blue Sharks entrent dans le grand bain !
Les Blue Sharks entrent dans le grand bain !

Une première rencontre sous le soleil Marseillais contre les Lions de Bordeaux, vainqueurs de leur premier match.

Le premier quart-temps permet aux Lionnes d’imposer leur rythme, et c’est sans difficultés qu’elles parviennent dès leur premier drive jusqu’à la end zone adversaire, grâce à une course de leur run Philippine Déléan (#1), transformée par Marion Kinasz (#83). Les Blue Sharks repartent donc en attaque, mais le fumble de la QB profitera à la défense Bordelaise qui va remonter jusqu’à la zone d’en-but. A nouveau 8 points marqués par le même duo. Mais l’entente ne se laisse pas abattre, et se ressaisi rapidement, avançant notamment à la passe.

Chloë Porta, QB #9 des Lions de Bordeaux
Chloë Porta, QB #9 des Lions de Bordeaux

L’attaque des Lions commet un fumble, mais c’est leur run qui parvient à le récupérer, et prend par surprise la défense pour un nouveau TD. L’offense des Blue Sharks a du mal à percer, et finit par rendre le ballon. Les Lions repartent de leur red zone, ce qui n’empêchera pas la receveur Alisée Frucco (#15) de remonter tout le terrain, permettant aux Bordelaises de mener par 30 à 00.

Fumble des Lions
Fumble des Lions

Le deuxième quart-temps montre une belle évolution de la défense des Blue Sharks, qui résisteront alors que les Lionnes sont en première et 3 yards de la end zone. La dernière course sera même stoppée à moins d’un yard. Une situation néanmoins délicate pour la QB Valencienne, qui se fera sacker dans sa zone d’en-but pour un safety. Enchaînant les grosses courses et les passes incomplètes, les Lions remonteront tant bien que mal le terrain face à une équipe des Blue Sharks bien décidée à ne pas se laisser faire, et il faudra attendre la dernière action avant la mi-temps pour voir Philippine Déléan (#1) catcher dans la end-zone.

Mi-Temps : 00-38 pour les Lions de Bordeaux

Belle deuxième période de la D des Blue Sharks
Belle deuxième période de la D des Blue Sharks

L’attaque Blue Sharks repart plus motivée que jamais, et ce sera une motivation payante car elles parviennent à remonter le terrain grâce à des courses plein centre. Mais c’était sans compter l’expérience de la défense adversaire qui après avoir encaissée plusieurs first down finira par s’ajuster et stopper la progression peu avant la red zone. Les Lions enchaînent les courses et parviennent difficilement jusqu’à un yard de la end zone. C’est finalement une passe complétée à nouveau par la #1 qui leur permettra de marquer l’unique TD de cette deuxième mi-temps. Peu après, c’est avec deux joueuses « out » que les Blue Sharks décident d’écourter le match.

Score final : 00 – 46 pour les Lions de Bordeaux

Un début de match difficile pour les rookies de Marseille/Valence qui ont dû faire face à une équipe expérimentée, mais elles ont su rapidement s’ajuster néanmoins, et poser problème. Un début prometteur, des filles motivées et un super état d’esprit, bref du football comme on l’aime ! Les Lionnes confirment quant à elles leur très bon début de saison, et se préparent maintenant pour LE match attendu de cette conférence sud, où elles affronteront les finalistes de la saison précédente, les Argocanes.

Protection de passe Lions
Protection de passe Lions de Bordeaux

Certaines joueuses ont accepté de répondre à quelques questions :

  •  Alisée Frucco, receveur Lions
  • Camille Lagouarde, linebacker Lions
  • Gerda R, corner Lions
  • Laura Adi Rousseau, QB et corner Blue Stars
  • Nahima Hassani, Tighend et DL Blue Stars
  • Stéphanie Best, QB et LB Sharks

 

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ?

Alisée (Lions) : J’étais assez stressée car c’est une équipe que nous ne connaissions pas du tout, donc on ne savait pas à quoi s’attendre. Après le début du match le premier TD est arrivé assez rapidement, les jeux de course comme de passe se déroulaient plutôt bien ce qui m’a permis de regagner confiance et de vivre le match plus sereinement et avec plus de plaisir (malgré la frustration de l’absence d’équipes spéciales ahah).

Camille (Lions) : Avec un peu de fatigue (les 7h de routes pour faire Bordeaux-Marseille piquent un peu ^^) et de l’excitation. On jouait une toute nouvelle équipe dont on ne savait rien, que ce soit sur les joueuses ou leur système de jeu, c’est à la fois cool et un peu stressant ! Après, une fois que le match ait commencé, j’ai essayé de faire mon job, avec ses réussites et ses échecs. Je nous ai trouvé solides collectivement, que ce soit en défense et en attaque. On continue de progresser et c’est le plus important. Le seul bémol du match, c’est les deux blessées des Blue Sharks. J’espère qu’il n’y a rien de grave et qu’elles se remettront rapidement !

Gerda (Lions) : Eh bien, j’avais beaucoup d’appréhension puisqu’il s’agissait de mon premier match. J’avais peur de ne pas être à la hauteur des espérances des coachs et de l’équipe. Mais mes coéquipières ont su avoir les mots pour m’apaiser et me donner confiance. Au final, j’ai « kiffé ma race ».^^

Laura (Blue Stars) : Pour un premier match c’est beaucoup de pression, de nervosité et de doute. Et après c’est l’entrée sur le terrain, l’adrénaline, le soutien des supporters, du coup c’est beaucoup de plaisir et d’intensité, on a plus le temps pour le stress, on est là pour se motiver entre nous et se concentrer sur le jeu.

Nahima (Blue stars) : Pour un premier match c’était pour moi l’aboutissement de plusieurs entraînements et d’apprentissage. C’est un mélange de pression, d’excitation et de beaucoup d’enthousiasme.

Stéphanie (Sharks) : On était très contentes de pouvoir jouer grâce à notre entente, donc avant tout j’étais très enthousiaste pour ce match. Ce n’était pas forcément facile avec un effectif réduit à cause de blessées, il a fallu s’adapter mais on s’est données à fond.

Course Blue Sharks
Course Blue Sharks

Quelle(s) leçon(s) as-tu tiré de ce match ?

Alisée (Lions) : Que la confiance, en soi et en son équipe, est très importante pour la réussite des jeux.

Gerda (Lions) : Alors… Leçon numéro 1 : Laisse tes neurones au vestiaire et concentre toi, à trop réfléchir tu ne donneras rien de bon. Leçon numéro 2 : le travail paie, à force d’entraînement et de préparation physique on gagne en expérience et on joue plus^^. Leçon numéro 3 : C’est un sport d’équipe donc il est important de respecter son équipe mais surtout ses adversaires et j’en ai eu la preuve hier.

Laura (Blue Stars) : Si j’avais une leçon à retenir de ce match c’est de ne jamais abandonner quoiqu’il arrive malgré les difficultés et de booster son équipe pour ne pas baisser les bras.

Nahima (Blue Stars) : Si j’ai une leçon à retenir de ce match c’est prendre du plaisir, jouer au foot, rester soudées, s’encourager les unes les autres et en aucun cas ne baisser les bras.

Stéphanie (Sharks) : D’abord de ne jamais laisser tomber, garder une attitude combative, rester soudées et surtout ne pas oublier que c’est un jeu auquel il faut s’amuser quel que soit le score.

 

Offense Blue Sharks
Offense Blue Sharks

Qu’attends-tu du prochain match ?

Alisée (Lions) : Prendre autant de plaisir à jouer, surtout que ce sera le premier match à domicile. Et que notre travail et nos progrès se reflètent sur le terrain.

Camille (Lions) : Ce sera loin d’être facile, mais on le joue pour le gagner et pour cela on va travailler pour s’en donner les moyens.

Gerda (Lions) : Pour commencer une victoire des Lions. Un peu plus de temps de jeu si possible. Et surtout que chacune prennent du plaisir à jouer.

Laura (Blue Stars) : J’attends tout autant de plaisir, de hargne, de courage et de conviction auprès de toute l’équipe.

Nahima (Blue Stars) : D’avoir autant de hargne, être plus disciplinées, être encore plus solidaires et soudées et garder un mental d’acier jusqu’à la fin du match.

Stéphanie (Sharks) : Pour le prochain match, j’attends qu’on puisse progresser en continuant d’appliquer ce qu’on nous apprend et de concrétiser notre travail en gardant le même état d’esprit.

Une belle journée de foot !
Une belle journée de foot !

Un mot pour conclure ?

Alisée (Lions) : Il faut continuer à travailler et rendez-vous le 10 avril à domicile !

Camille (Lions) : C’est impressionnant de voir à quel point le foot us féminin s’est développé ces 3 dernières années ! J’espère pour l’année prochaine plus d’équipes pour faire plus de matchs !

Gerda (Lions) : Allez les Lions !

Laura (Blue Stars) : Notre force c’est notre mental.

Stéphanie (Sharks) : Merci à tout le monde pour cette rencontre, mes coéquipières pour n’avoir rien lâché, nos coachs pour nous apprendre sans cesse, nos adversaires contre qui c’était super de jouer, et tous ceux qui nous ont soutenus de près ou de loin.

Prochains matchs :

Blue Sharks / Ours le 10/04

Lions / Argocanes le 10/04

Photos : Sharks de Valence et Joséphine Van de Voorde

Joséphine Van de Voorde

 

 

 

 

 

 

 

Challenge, 2ème j. : Tigres 0 – 28 Flash

Deuxième match de saison ce week end pour les joueuses du Flash de la Courneuve, mais baptême du feu pour les filles des Tigres de Nancy, qui jouaient l’année dernière sous les couleurs des Gorgones ou Team Lorraine, mais avaient du malheureusement déclarer forfait au cours de leur premier match. Un match très attendu des deux côtés, et qui a tenu ses promesses.

Le premier quart temps commence, et la défense Tigres concèdent rapidement un premier TD au Flash, fortes de l’expérience de leur premier match. Mais même si l’attaque ne parvient pas à concrétiser, la défense nancéienne s’ajuste et résiste. 7-00

Le second quart est le lieu d’une bataille équilibrée entre les deux équipes, qui tournera finalement à nouveau en faveur du Flash qui marquera son deuxième TD sur une course.

Mi-Temps : 15-00 pour le Flash

Tigres vs Flash - Premier quart
Tigres vs Flash – Premier quart

La deuxième mi-temps les Tigres, malgré la perte de leur nose, résistent tant bien que mal à la pression des joueuses de la Courneuve, n’encaissant « que » deux TDs dans cette deuxième période. La défense du Flash quant à elle ne laissera pas à l’attaque l’occasion de concrétiser leurs actions.

Score final : 29-00 pour le Flash

Un deuxième match prometteur pour une équipe du Flash qui a bien su réagir face à leur première défaite, et une équipe des Tigres plus soudée que jamais qui ne demande qu’à s’ajuster et se prépare à aller se frotter aux redoutables Molosses, vainqueurs du challenge l’année dernière.

Médalie, QB Flash #12
Médalie, QB Flash #12

Voici les joueuses qui ont accepté de répondre à quelques questions :

  • Camille Babic, CB Tigres
  • Christelle Nanga, LB Flash
  • Clara, receveuse Flash
  • Fatia Ghorab, centre et nose Tigres
  • Laetitia Cabecas, QB Tigres
  • Médalie Noubigh, QB Flash

 

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ?

Camille (Tigres) : Ayant déjà joué le match de la saison dernière contre les Sparkles j’attendais notre premier match contre le Flash avec impatience, car depuis nous n’avons plus eu de déroulement de jeux contre une équipe féminine. Du coup, j’étais super contente de participer à nouveau à ce Challenge National, pour enfin pouvoir mettre en place tout l’apprentissage des entrainements lors de ces matchs de challenge. J’étais tout de même stressée avant ce match, mais c’était du bon stress je pense. J’avais vraiment l’envie de montrer que nous avions progressé car nous étions bien conscientes de ce que les autres équipes pensaient de nous après le challenge de l’année dernière. Lors de ce match j’étais contente de faire du simple plateau , c’est tout de même moins fatiguant, et de pouvoir encourager les coéquipières en attaque c’est le top ! Surtout, nous avons pu terminer ce match sans se faire littéralement écraser, j’ai pris du fun à jouer et l’ambiance était top !

Christelle (Flash) : J’ai abordé ce match avec la rage au ventre, comme tous les matchs que j’ai pu jouer d’ailleurs. Mais celui-là avec encore plus d’envie, surtout après la défaite contre les dragons de Paris qui m’a particulièrement fait mal, car pour moi un match ça se gagne. D’autant plus qu’on était chez nous (Même si partout c’est chez nous^^). On a lutté pour pouvoir participer à ce challenge alors les décevoir comme cela avec cette défaite à domicile, ça fait vraiment mal. Tout le match j’avais dans la tête la victoire et encore la victoire, j’avais également toutes les têtes de mes coéquipières blessées qui auraient aimé être là à notre place sur le terrain. Ne prendre aucun TD en tant que défenseur c’est notre job, au moins si l’attaque ne met pas de TD le score reste de 00/00.

Clara (Flash) : J’y suis allée moins stressée que pour le premier match. J’ignore si c’est parce que le baptême du feu était passé ou si c’est parce que le précédent match était contre mon ancienne équipe, mais j’étais plus calme, plus concentrée et moins fébrile. Et puis, quand on fait 5 heures de car pour aller jouer en extérieur avec toute son équipe, on a moins le temps de se poser des questions existentielles.

Fatia (Tigres) : J’étais concentrée sur ce que j’avais à faire, avec un peu d’appréhension. Il fallait donner le meilleur pour la team. J’ai tout donné à chaque phase de jeu.

Laetitia (Tigres) : Un peu stressée comme c’était notre tout premier match Tigres. Et puis vraiment hâte d’y être et d’enfin se confronter à une autre équipe. On a eu un peu de mal à se mettre dedans, on se prend deux TDs au début, ça mine un peu. Mais on n’a pas baissé les bras et on a continué, fini le match. Et au final pour un premier match on s’est pas mal débrouillées.

Médalie (Flash) : Suite à notre premier match où la pression était très présente, je m’étais promise d’aborder ce match avec plus de légèreté sans pour autant sous-estimer nos adversaires. Je pense qu’il était important de se concentrer d’avantage sur nos jeux et nos entrainements plutôt que sur le fait de vouloir gagner à tout prix, et ça a été payant car durant le match j’étais beaucoup plus décontractée, ce qui n’est pas négligeable à mon poste. En ce qui concerne le match, je dirais qu’il fait vraiment partie des meilleurs matchs que j’ai pu jouer depuis que je pratique le foot us. Au-delà de la victoire, j’ai joué face à une équipe déterminé, joviale et surtout fair-play du début à la fin ce qui nous a permis de vivre un très beau match. Plus personnellement cette fois, c’est réellement le premier match ou je me suis sentie vraiment à l’aise et sure de moi ; où j’ai eu l’impression de faire de belles actions, et de représenter fièrement les couleurs de mon club, ce qui est très important pour moi.

Sack Tigres de Nancy
Sack Tigres de Nancy

Quelle(s) leçon(s) as-tu tiré de ce match ?

Camille (Tigres) : Il reste évidemment du boulot, pour tout, mais nous avons bien progressé, c’est le plus important : ne pas stagner.

Christelle (Flash) : Les leçons que j’ai tirées de ce match sont d’abord que la victoire a toujours un merveilleux goût haha, mais qu’il y a encore du travail quand même. On a vraiment beaucoup de potentiel dans l’équipe, il faut donc être plus présentes à l’entraînement pour les exploiter au maximum.

Clara (Flash) : J’ai trouvé qu’il était difficile de passer de la théorie du training à la pratique. Même en essayant d’appliquer les techniques apprises, il est parfois difficile de s’adapter à un joueur adverse qu’on ne connaît pas du tout et qui ne se place pas forcément de la même façon. C’est quelque chose que je vais travailler. Je pense également que les leçons tirées du précédent match, en tant qu’équipe, ont servies. Je nous ai trouvées, en collectif, mieux structurées, plus intensives et plus concentrées. Nous allons continuer dans cette direction.

Fatia (Tigres) : Il reste beaucoup de travail, il faut arrêter de réfléchir, jouer avec son cœur et ne rien lâcher.

Laetitia (Tigres) : Ce match nous a permis de voir quels étaient nos points faibles. On va pouvoir bosser dessus pour notre prochain match. On ne doit pas baisser les bras sur un terrain, le match se finit au coup de sifflet final et pas avant, peu importe le score on doit tout donner jusqu’au bout.

Médalie (Flash) : Suite à ce match j’ai appris que premièrement, on joue beaucoup mieux quand on aborde un match de façon déterminée mais décontractée. Cependant cette victoire reste une petite victoire car le plus gros n’est pas encore passé, nous n’en sommes qu’à notre deuxième match et le chemin est encore long avant d’espérer atteindre la finale. Beaucoup de fautes ont encore été faites de notre côté, ce qui nous a fait perdre pas mal d’occasions de marquer. Il ne faut donc pas se reposer sur ce match en disant qu’à partir de maintenant tout est gagné car ce n’est pas le cas. Nous avons un énorme potentiel aussi bien du côté des joueuses que des coachs, il faut en profiter ! Se souvenir du positif pour garder le mental et le sourire et apprendre du négatif pour devenir meilleures !

RB Tigres de Nancy #31
RB Tigres de Nancy #31

Qu’attends-tu du prochain match ?

Camille (Tigres) : Notre prochain match est tout proche, le 20 mars contre les Molosses, nous sommes toujours aussi déterminées. Je pense qu’il y aura une certaine différence de niveau, mais nous y serons et nous l’aborderons comme tous les matchs à venir, c’est à dire avec l’envie de montrer ce dont les Tigres sont capables de faire cette année, de montrer notre évolution par rapport à la Team Lorraine de l’année passée.

Christelle (Flash) : Ce que j’attends de notre prochain match c’est déjà la victoire bien évidemment. Mais aussi de voir et de montrer à nos coachs que les efforts payent. Et qu’ils ne perdent pas leur temps à nous entraîner.

Clara (Flash) : Cette victoire a fait beaucoup de bien au moral et j’en espère une seconde. GO FLASH !

Laetitia (Tigres) : Progresser ! Mettre en application les corrections qu’on aura faites suite au match des Flashs.

Médalie (Flash) : Pour notre prochaine rencontre qui nous opposera au Géant de Souffelweyersheim l’objectif sera comme toujours de faire encore mieux qu’au précédent match. Pour cela nous devrons aborder celui-ci avec autant, voire plus, de détermination que pour celui contre les Tigres tout en restant calmes et sures de nous, l’idée étant de se concentrer sur notre équipe plutôt que sur celle d’en face pour ne pas se disperser. L’objectif collectif pour ce prochain match est donc de nous améliorer autant sur la technique que sur l’intensité, de ne plus faire de fautes et bien évidemment de marquer le plus de TD possibles et d’en encaisser le moins pour nous assurer une deuxième victoire.

Double team Tigres
Double team Tigres de Nancy

Un mot pour conclure ?

Camille (Tigres) : Malgré la défaite contre le Flash, je suis contente de mon équipe, on reste soudées, on a l’envie d’apprendre et de progresser dans notre sport, on prend autant de fun que de reps ensemble (ou du moins on essaye ! haha) ! C’est le principal je pense, nous sommes avant tout là pour partager une passion autant entre nous, qu’avec les autres équipes du challenge.

Christelle (Flash) : Merci le flash.

Clara (Flash) : J’ai apprécié de jouer contre les Tigres. J’ai trouvé qu’elles s’étaient battues jusqu’au bout et qu’elles avaient un bon état d’esprit sur et en dehors du terrain. C’était leur premier match, et je suis sûre que pour elles, comme pour nous, le second match sera très différent.

Fatia : One team tigers !!!

Laetitia (Tigres) : Girls Girls Girls TIGERS ! =)

Médalie (Flash) :  Pour conclure j’aimerais bien évidement commencer par remercier les Tigres pour leur accueil et leur bonne humeur. Deuxièmement j’aimerais féliciter encore une fois toutes mes coéquipières pour cette première victoire qui rendra surement très fiers tous nos coachs ainsi que l’ensemble de notre club ! J’ai la chance d’être entourée des meilleurs et il me semblait important de le dire aujourd’hui ! Le foot c’est FUN, mais que lorsqu’on est bien entouré !!!! Je suis fière de faire partie de cette équipe et de porter haut, les couleurs du FLASH ! Un Deux Trois FLASH, Un Deux Trois FLASH, Un Deux Trois FLASH, Ooooh FLASH !

Joséphine Van De Voorde.

Merci à Anaia Artaud Kadouche pour sa sélection de photos.

Les prochains matchs :

Tigres/Molosses le 20/03.

Flash/Géant le 09/04.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Challenge, 2ème j. : ArgoCanes 44 – 6 Ours

Le week end du 5 mars a marqué l’entrée dans le tournoi de l’équipe des ArgoCanes, entente entre les Argonautes d’Aix-en-Provence et les Hurricanes de Montpellier, qui rencontrait alors les Ours de Toulouse.

Une rencontre qui a bien failli ne pas avoir lieu, suite à un souci de transport des Toulousaines, décalant le match initialement prévu à 19h00. Entre le court échauffement des Ours, et la longue attente des Argocanes, les conditions de début de match n’était pas franchement optimales.

Le premier quart-temps sera néanmoins favorable aux hôtes du match, qui progressent lentement mais surement vers la end zone. Transformation au sol, 08-00 pour les Argocanes.

Deuxième quart temps, l’attaque Ours est bloquée par une défense bien rodée. Les ArgoCanes malgré de bons ajustements défensifs toulousains, continuent à gagner du terrain et marquent rapidement leur deuxième touchdown. Un fumble Ours permet de repartir du milieu du terrain, et c’est une attaque agressive qui va chercher le troisième TD. L’attaque toulousaine ne parvient pas à percer, mais un fumble de la QB provençale donnera juste avant la mi-temps l’opportunité à la linebacker Camille Boillet de marquer le premier TD Ours en remontant plus de la moitié du terrain, qui ne sera malheureusement pas transformé.

Mi-Temps : 24-06 pour les Argocanes

C’est sans leur QB principale, blessée lors du quart précedent, que les Argocanes doivent aborder cette deuxième mi-temps. Les Ours repartent en attaque, et tentent de progresser en jouant la passe mais finissent par se faire intercepter. Plus agressives que jamais, l’entente enchaîne quand à elle les first downs et atteint la zone d’en-but.Le score est à 32-06. L’offense des Ours ne parvient pas à trouver la solution pour percer la défense des Argocanes, et se voit obligée de punter à presque 50 yards renvoyant leurs adversaires sur la ligne des 5 yards.

Quatrième quart-temps : la défense toulousaine résiste mais n’arrive pas à contenir la RB qui s’échappe et parvient à marquer, sans transformer. Les Argocanes finiront leurs 5 derniers jeux dans la red zone toulousaine, et parviendront à marquer un ultime TD sur la dernière action du match.

Score final 44-06 !

Une belle entrée en matière dans le challenge pour les Argocanes, finalistes lors de la saison précédente. Un match rude durant lequel les esprits se sont échauffés, et encore une victoire concédée par des Ours qui ont du mal à trouver les bons ajustements offensifs, et qui ont du se frotter à la solide défense Argocanes.

Des joueuses des deux équipes ont accepté de répondre à quelques questions :

  • Camille Boillet, LB Ours
  • Marine Paris, QB Ours
  • Marine Berthalon, receveur intérieur et LB Ours
  • Gaëlle Castelliti, DL Argonautes
  • Alex Frairot, LB Argonautes
  • Jessica Miraucourt, RB, LB et receveur intérieur Hurricanes

 

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce match ?

Camille (Ours) : J’ai d’abord abordé ce match d’un point de vue assez détaché. Je savais que nous jouions une grosse équipe. Gagner relevait du miracle, mais jouer, simplement jouer pour le sport était à notre porté. Et l’esprit d’équipe faisant son juste travail, plus nous nous approchions du match, plus le trac a commencé à monter, pas forcément du stress, mais vraiment le trac, l’envie d’en découdre, de faire ce pourquoi on s’entraîne et ce que l’on aime. Du football. Au début j’ai eu du mal à rentrer dans le match, après une longue journée où nous avons cumulé les imprévus, le trop court échauffement après lequel nous sommes rentrées sur le terrain et la découverte de la formation offensive de nos adversaires à laquelle notre D-line pouvait difficilement faire face… Je dois dire que le premier 1/4 temps n’a pas été une réussite. Mais après quelques secousses et beaucoup de tapes dans le dos de la part de mes coéquipières et des coachs, ainsi qu’une analyse plus fine de comment faire quelque chose face à leur formation : il était l’heure de se donner à fond!

Marine P (Ours) : Avec nos péripéties de la journée, difficile d’aborder ce match sereinement. Pourtant, j’étais beaucoup moins stressée et plus lucide qu’au match précédent. J’avais très envie de montrer à nos adversaires de quoi nous étions capables ! Cependant, nous avons eu beaucoup de peine à faire avancer notre attaque. Nos adversaires, très physiques, ont rapidement mit la pression et les drives se sont souvent soldés par un punt, ce qui est très frustrant… Malgré tout, notre ligne offensive n’a pas tremblé, ce qui m’a permis d’ajuster quelques passes.

Marine B (Ours) : J’étais très stressée avant le match, il y avait une grosse équipe en face, et le souvenir du match de l’an dernier, à quoi s’est ajouté le problème de transport et la peur de me blesser alors que je partais en vacance à l’étranger juste après. Pendant le match j’étais rassurée car je connaissais mes jeux, et que j’ai réussi à faire mon premier plaquage. C’était néanmoins un peu difficile car j’ai dû jouer pour la 1ere fois en attaque, et je n’étais pas sûre de moi, sur ce que je devais faire, et j’avais peur de laisser passer la fille que je devais marquer.

Gaëlle (Argonautes) : J’étais plutôt sereine, avant et pendant le match, en défense on est très soudées et on a vraiment confiance en nos coéquipières. On s’est beaucoup préparées pour cette saison, on s’entraîne plus aussi.

Alex (Argonautes) : Très sereine avant le match et excitée de reprendre la compétition. Il y a eu différents faits de match (plusieurs joueuses blessées), mais j’avais totalement confiance en mon équipe.

Jessica (Hurricanes) : J’ai abordé ce match plutôt sereinement ! C’est toujours rassurant de jouer à domicile. Et les derniers entraînements avaient montré qu’on était prêtes. Je l’ai bien vécu, du moins jusqu’à ce que je me blesse au quatrième quart-temps. J’ai enfin marqué le TD tant attendu du coach des Hurricanes, j’étais heureuse de le rendre fier.

Quelle(s) leçon(s) as-tu tiré de ce match ?

Camille (Ours) : Ne jamais baisser les bras, même quand tout semble s’écrouler autour de soi. Ne jamais baisser les bras, car tes coéquipières comptent sur toi. Et que malgré une défaite certaine, il n’y a rien de plus beau dans le sport que le sourire et la joie de son équipe.

Marine P. (Ours) : Il y certains points sur lesquels nous avons progressé ; notamment en défense. Mais il reste encore des points à améliorer concernant l’attaque.

Marine B. (Ours) : Il ne faut pas partir vaincues d’avance, même si on n’a pas gagné ce match, il y a eu une grosse progression de l’équipe (malgré un gros turn-over de l’effectif), on a montré de belles choses. Et puis il faut avoir confiance en soi, j’ai réussi à faire un placage (OMFG) moi qui pensait en être incapable.

Gaëlle (Argonautes) : Rien n’est jamais acquis, on peut être préparées, on ne sait jamais comment va se dérouler un match, surtout quand on a des blessées.

Alex (Argonautes) : Un match peut très vite basculer d’un côté comme de l’autre. Il faut rester concentrées jusqu’au coup de sifflet final.

Jessica (Hurricanes) : Il ne faut pas se reposer sur ses lauriers et il ne faut pas se laisser déstabiliser.

Qu’attends-tu du prochain match ?

Camille (Ours) : Toujours plus de motivation ! Et d’ici là, travailler nos points faibles et améliorer les points sur lesquels on ne se débrouille pas trop mal. Et pourquoi pas l’espoir fou d’une hypothétique victoire ?

Marine P. (Ours) : Pour le prochain match j’espère que notre attaque aura progressé et que nous marquerons des TDs. Et pourquoi pas offrir la victoire à notre équipe ? J’y crois !

Marine B. (Ours) : Encore de la progression, autant au niveau perso que sur le collectif, et faire minimum 2 placages !!

Gaëlle (Argonautes) : Qu’on progresse encore, qu’on mette encore plus d’intensité, et surtout qu’on prenne plaisir à jouer au foot!

Alex (Argonautes) : Monter notre niveau de jeu et d’intensité d’un cran pour confirmer cette première victoire.

Jessica (Hurricanes) : Avant tout, le prochain match j’espère pouvoir le jouer ! Me remettre de ma blessure et affronter les Bordelaises avec mes coéquipières pour une seconde victoire je l’espère.

Un mot pour conclure ?

Camille (Ours) : Que l’histoire du football américain féminin français est en marche. Et que c’est à nous toutes d’en écrire les pages. Ours, Argonautes, Hurricanes, Lions, Blue Stars, Sharks, et à toutes nos homologues de la conférence nord ! Mais qu’avant tout, le maître mot doit rester : le PLAISIR.

Marine P. (Ours) : Je suis à la fois déçue pour mon équipe, et à la fois très fière, car une fois de plus nous avons montré que nous avions un bon mental. Nous n’avons rien lâché, et malgré l’indiscipline de nos adversaires, nous avons gardé notre sang froid.

Gaëlle (Argonautes) : Même si c’est une victoire, on ne doit pas s’arrêter là, il faut continuer à s’entraîner. Il nous reste plusieurs matchs donc on doit rester concentrées…

Alex (Argonautes) : Mamie kiffe le foot ! ^^ Non sans déc….vivement le prochain match et bon rétablissement aux blessées.

Jessica (Hurricanes) : Let’s go Argocanes !

Prochains matchs :

Ours/Blue Sharks le 10/04

Lions/Argocanes le 10/04

Joséphine Van de Voorde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Challenge, 1ère journée : Vikings 28 – 0 Géant

Le dimanche 31 janvier, sous une fine pluie et un terrain gras, les Vikings de Villeneuve d’Asq accueillait le Géant de Souffelweyersheim pour le compte de la première journée de ce Challenge 2016. Les alsaciennes jouaient là leur tout premier match de football américain depuis la création de l’équipe durant l’intersaison.  Les Vikings, elles, allaient chercher leur première victoire depuis la création de la section en 2012.

Le Géant part en attaque sur le premier drive. Il y a de l’espace et ça avance mais les blocs ne sont pas encore au point. De fait, l’attaque alsacienne rend la balle aux nordistes qui concrétisent après seulement quelques jeux en marquant le premier TD du match. Efficaces, elles enchaînent avec deux autres touchdowns avant la pause. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 19 – 0.

De retour sur le terrain, quelques ajustements de la défense alsacienne freinent les Vikings qui ne creusent l’écart que d’un seul TD supplémentaire non transformé. Malgré ce bel effort des visiteuses, leur attaque manque encore d’expérience et de fluidité et ne parvient pas à  inverser la tendance. Les Vikings restent solides et le match se fini sur le score de 28-0. Les nordistes ont su capitaliser sur leur expérience et remportent leur première victoire ! Les joueuses du Géant découvraient, quant à elles, les joies du terrain mais aussi les difficultés de la gestion du mental. À elle de se libérer lors du prochain match pour jouer de façon plus détendue et construire leur attaque. Le challenge se jouant sans matchs retour, il faudra attendre la saison prochaine pour vivre une éventuelle revanche !

Course Vikings #36
Course Vikings #36

Suite à cette rencontre, 3 joueuses de chaque équipe ont accepté de revenir sur leur experience. C’est toujours un plaisir de revivre ces moments au travers de leurs yeux.

  • Clémentine Bochu, Wide receiver et Linebacker, Vikings
  • Louisa Badaoui, Quarterback, Vikings
  • Maéva, Running back, Le Géant
  • Cécile Lécutiez, Guard, Vikings
  • Sarah, OL/DL, Le Géant
  • Sybille, Tight End, Le Géant

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce premier match ?

Cécile (Vikings) : J’étais super nerveuse car ce match était mon premier en tant que joueuse et aussi le premier de la saison. Mes co-équipières sont vraiment géniales car elles m’ont aidé à entrer dans le match sans trop de pression. Une fois les crampons et l’équipement mis, le stress monte un peu mais je savais que je ne pouvais pas faire marche arrière.

Clémentine (Vikings) : Excitée, j’étais impatiente et prête à en découdre. Il n’y a pas beaucoup de rencontre chez les féminines c’est pourquoi je suis toujours contente, motivée et déterminée. De plus, nous affrontions une nouvelle équipe : le Géant de Souffelweyersheim. J’étais donc curieuse de les rencontrer et de voir ce que cela donnerait sur le terrain.

Louisa (Vikings) : J’ai commencé le foot us l’année dernière mais suite à une blessure je n’ai pas pu jouer les matchs à 100%, c’est donc déçue que j’ai terminé cette saison et encore plus motivée que j’ai commencé la nouvelle. Ce match était le premier de la saison, on l’attendait depuis la reprise des entraînements au mois d’août. Pendant les quelques jours d’avant match le stress a commencé à s’installer, j’avais terriblement hâte d’y être et en même temps j’appréhendais beaucoup. Je ne connaissais pas du tout nos adversaires mais je voulais à tout prix que mon équipe gagne ce match.  Le stress qui m’envahissait à l’approche du match m’a abandonné dés mon arrivée sur le terrain. Là, je ne ressentais plus que l’envie de jouer, de me faire plaisir et surtout de gagner. Dés le début du match j’essaie d’être à fond dans tout ce que je fais, toutes les actions comptent. On commence en défense je me mets donc la pression pour réussir chaque plaquage. L’équipe adverse ne parvient pas à avancer ce qui me procure une immense fierté, sur le terrain je ne peux m’empêcher de crier ma joie dés qu’on parvient à stopper les adversaires. Les drives se suivent et se ressemblent jusqu’au coup de sifflet final où je ressens enfin le bonheur et la satisfaction de notre première victoire historique !

Maéva (Le Géant) : Au début, je pense qu’on était toutes assez stressées pour notre tout premier match. Car il ne faut pas l’oublier, l’équipe féminine du Géant à était créée l’été dernier donc plusieurs d’entre nous ne savaient pas à quoi s’attendre réellement. Mais malgré cette angoisse nous étions toutes plus motivées que jamais. Nous avons dû apprendre à trouver nos repères lors d’un match, ce qui nous a coûté quelques TDs. Ce match était un vrai ascenseur émotionnel : de la colère, de la déception, de la contrariété, de la joie (lorsque l’une d’entre nous faisait une belle action). Mais surtout de la fierté ! Nous n’avons rien lâché, on a tout donné jusqu’au dernier coup de sifflet et nous avons gardé la motivation malgré la défaite.

Sarah (Le Géant) : Premier match, premier sport d’équipe et première compétition ! Morte de trouille et bouffée par le stress ! Je tentais de me remémorer mes actions et ce que j’avais à faire mais littéralement je me liquéfiais. Première balle, tout va trèèèèès vite et je foire mes actions. Mon adversaire me file à chaque fois entre les doigts mais le stress s’en est allé, l’adrénaline est bien là, je kiffe ! En seconde mi de temps, physiquement je suis morte mais je ne lâche pas, je tente à chaque action d’être plus rapide et je sens que ça paie.

Sybille (Le Géant) : Beaucoup de stress pour ma part, je savais déjà à peu près à quoi m’attendre, je savais que c’est notre première saison, que les autres équipes ont une ou plusieurs saisons d’avance sur nous et qu’il n’y a pas du tout les mêmes gabarits dans les équipes. Mais ce qui surpassait le stress c’était clairement l’enthousiasme, et la joie de nous voir partir pour le match alors que quelques mois plus tôt on ne savait même pas si on pourrait s’inscrire en compétition. Et il y avait aussi une part d’anxiété, parce que oui être Tight End et faire 65 kilos toute mouillée ça fait peur et je savais que physiquement je n’étais pas au top sachant vu que j’avais arrêté ma préparation physique. Mais la team a fait un énorme travail en deuxième mi-temps, je n’ai pas brillé, mais je n’ai pas abandonné, de l’intérieur, le match était moralement fatiguant, vraiment, nos nerfs étaient à vif et on devait composer avec ça. Mais au final no regrets.

Plaquage Géant
Plaquage Géant #27

Quelles leçon(s) as-tu pu tirer de ce match ?

Cécile (Vikings) : Je pensais avoir oublié tout ce qu’on avait travaillé pendant les trainings depuis septembre. J’ai commencé sur une special team. Je ne me suis pas posée de questions. Le ballon est parti. Le stress a laissé place à la confiance. En 1ere période, j’ai eu le temps d’observer mes coéquipières, d’analyser les actions relatives à mon poste de jeu et de remettre en place ce qu’on a bossé toutes ensemble. En 2nde période, je suis rentrée sur le terrain sur plusieurs drive. Tout s’est fait naturellement. C’était vraiment un bon moment.

Clémentine (Vikings) : Ce match s’est conclu par notre première victoire sur un score de 28-00. Un match qui, globalement, fut positif pour notre part : nous avons fait un bon travail en défense, nous n’avons que très peu de fois été en danger. Cette année, nous avons recruté de nouvelles joueuses, qui sont venues renforcer notre D-line. Un gros travail de leur part a été fait et ça s’est ressenti lors de la rencontre, nos adversaires avaient vraiment du mal à avancer, surtout lors de courses intérieures. Concernant l’attaque, ce n’était pas facile d’avancer et jouer car le terrain était gorgé d’eau, nous nous enfoncions facilement de 10cm à chaque pas. Épuisant ! Mais nous avons réalisé un jeu plutôt satisfaisant avec 4 TD mis : 3 sur des courses extérieures de Mathilde Broutin et 1 sur passe de ma part. Dans l’ensemble nous avons réussi à dérouler les jeux que l’on souhaitait faire mais nous avons fait pas mal de fautes, principalement des fumbles, qui nous ont clairement fait défaut. C’est vraiment une chose sur laquelle il faut que l’on travaille pour empêcher de donner le ballon bêtement à nos adversaires car je pense que lors de notre prochain match contre les Molosses d’Asnière-sur-Seine, ces pertes de balle nous desserviront et seront extrêmement décisives.

Maéva (Le Géant) : Grâce à ce match nous avons pu nous rendre compte de nos erreurs et nous allons tout faire pour progresser pour le prochain match . Il faut dire que ça n’a pas été facile, certaines filles n’avaient que très peu d’entraînement dans les jambes, d’autres étaient très stressées et puis nos coachs débutent aussi en tant qu’entraîneurs donc ils ont pu également apprendre de leur erreurs. D’ailleurs on les remercie car ils sont présent pour chacune de nous et font tout pour nous pousser au meilleur de nous même. Nous n’avons pas la prétention de gagner nos prochains matchs, mais ce qui est sûr, c’est que nous allons continuer à travailler et de donner tout ce qu’on peut sur le terrain en gardant notre motivation et notre cohésion d’équipe. Car il faut le dire, ce match nous a soudé encore plus qu’avant.

Sarah (Le Géant) : Que si nos entraineurs nous incitent à faire de la prépa physique c’est pas pour faire joli. J’ai senti des lacunes : manque d’explosivité et de force, alors on va y remédier. Les conditions de match changent énormément de choses émotionelement alors on va forger le mental de toutes afin d’être une équipe avec plus de cohésion et de discipline. Surtout : mon dieu que c’est bon, sur le terrain tout prend sens et tu sais à ce moment là si ce sport est fait pour toi ou pas !

Sybille (Le Géant) : Ce que j’ai vraiment retenu et qui est magique, c’est que malgré les choses en dehors du terrain, et bien dessus, on est soudée, on se serre les coudes, on joue pour les autres. C’est un gros esprit d’équipe qui nous unies toutes. Le reste passe en second plan et fait partie de la préparation physique et mentale à côté des entrainements, parce que je n’ai pas envie de me faire rouler dessus et être Tight End c’est la vie, c’est hybride, entre ligne et receveur et j’aime ça.

Course Géant
Course Géant

Qu’attends-tu du prochain match ?

Cécile (Vikings) : Ce premier match donne le coup d’envoi d’une saison où on ne lâchera rien. Il y a beaucoup de travail mais notre motivation va nous aider à progresser toutes ensemble. Ayant commencé en septembre, j’ai encore beaucoup de travail à fournir pour rattraper mes co-équipières qui sont plus anciennes. Mais globalement, nous avons un bon collectif ce qui permet de progresser assez vite.

Clémentine (Vikings) : J’attends pour ce prochain match que l’on soit beaucoup plus agressive, que ce soit en attaque ou en défense, car le niveau de nos adversaires sera meilleur. Nous avons déjà joué contre les Molosses la saison dernière et ça c’était conclu par une lourde défaite de notre côté. Je souhaite vraiment que cette fois-ci nous nous donnions à 200%, pour ne rien regretter à la fin de la rencontre. Nous avons les moyens de les battre, il nous faudra jouer intelligemment et avec intensité. J’ai la rage, je suis pressée d’y être. Je veux qu’on donne tout et qu’on joue en nous faisant plaisir. Si ce point là est fait alors l’objectif sera rempli quelque soit le score final.

Louisa (Vikings) : Ce premier match a annoncé le début de la saison et celle-ci ne pouvait pas mieux commencer. Cela dit, rien n’est encore joué, le 5 mars nous recevons les Molosses d’Asnières, championnes de France en titre et mon objectif est bien entendu de les battre. Pour cela, le stress n’a pas sa place, juste de l’entraînement et de l’envie !

Maeva (Le Géant) : La défaite était certes présente, mais plus que tout, nous sommes fières. Ce match a soudé l’équipe plus que jamais, et nous a permis de comprendre les erreurs que nous devons corriger, il nous donne l’occasion d’évoluer et de se préparer au mieux pour le prochain match. Nous sommes conscientes que cette année est notre première saison, ça ne sera pas facile pour nous, pourtant, nous allons donner le meilleur de nous-même et nous continuerons à progresser, match après match.

Sarah (Le Géant) : Montrer de quoi on est capable!

Sybille (Le Géant) : Pour le prochain match… faire de notre mieux, garder l’esprit d’équipe, apprendre des erreurs du premier match et être plus performantes. En bref, faire mieux.

Kick-off Vikings
Kick-off Vikings

Un mot pour conclure ?

Cécile (Vikings) : J’espère que cette première victoire sera la première d’une longue série !

Sybille (Le Géant) : Je tiens à féliciter les Vikings, je pense que les filles sont d’accord avec moi, elles se sont bien battues et méritent cette victoire, je suis contente pour elle. Un grand merci au président de notre club Sylvestre Broggi et au Head coach du Géant Gilles Goettmann de nous avoir suivis jusqu’à Villeneuve-d’Ascq après le match de leur équipe N3 le samedi soir. Un super merci aussi pour les supporters qui sont venues pour nous encourager et qui ont pris des jolies photos de nous pleines de boue. Un Big Up à la team bien sûr, parce qu’ils ont été géniaux, la team inclus nos entraineurs qui débutent dans ce domaine aussi. Et enfin pour finir, keep growing girls, ce qu’on fait est génial, rendons cela magique !

Maéva (Le Géant) : Je te tenais à féliciter les Vikings qui ce sont bien battues, à féliciter nos coach et à remercier les personnes qui ont suivi notre match et qui continuent à nous encourager malgré tout. Voir qu’après une défaite toutes les filles sont encore plus motivées qu’avant ça fait vraiment plaisir. En espérant que le Football Américain Féminin continue à se développer car c’est vraiment un sport au top !

Sarah (Le Géant) : Bravo les Vikings et à bientôt sur le terrain ! Merci les coachs, merci à mes coéquipières, merci aux supporters, merci aux 30cm de boue sous nos pieds et merci à toutes les personnes qui gravitent autour du football américain féminin et qui font que ce sport puisse exister en France !

Congrats ladies !
Congrats ladies !

Félicitations à toutes les joueuses pour ce premier match ! Il fut historique à tous points de vue car il consacre la première victoire des Vikings et la première rencontre féminine du Géant ! Many more to come…

Merci beaucoup aux filles pour leur retours sur ce match et leur disponibilité !

Crédit photo : Thiérry Loustouret. Découvrez son album avec plus de photos de ce match !

Sylvie Aïbeche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Challenge, 1ère journée : Flash 0 – 18 Dragons

Le Flash de la Courneuve recevait les Dragons de Paris le 30 janvier au soir, en ouverture du challenge national pour la Conférence Nord. Il s’agissait là du premier match de compétition pour les deux équipes constituées toutes deux de rookies en majorité.

Les deux attaques mettent du temps à trouver leur rythme en première période. Celle visiteuse manque encore d’automatismes et ne parvient pas à concrétiser malgré des incursions dans la red zone. L’attaque locale quant à elle concède malheureusement de nombreux fumbles, face à une défense très solide ; trop pour pouvoir gagner des yards et construire son jeu. C’est durant le deuxième quart-temps que le score se débloque sur un drive Dragons patiemment construit à la course. Le score reste à 0 – 6 en rentrant aux vestiaires pour la pause.

De retour sur le terrain, la même tendance s’accentue. Alors que l’offense Dragons se déploie et installe son jeu et son rythme, celle locale est retenue par une défense qui ne s’affaiblit pas et fait une interception. Malgré cela, les joueuses du Flash restent combatives et volontaires mais les Dragons marqueront deux nouveaux TD sans transformation : 0 – 18.

Premier match de rodage donc pour les deux équipes qui sont sûrement déjà en train de parfaire de nombreux points. En plus de belles actions, de belles qualités sont ressorties de cette rencontre. Les joueuses ont démontré beaucoup de détermination, de combativité et de cœur.

Félicitations aux deux équipes pour cette entrée en compétition !

QB Flash #1 & RB #22
QB Flash #1 & RB #22

Six joueuses des deux équipes ont accepté de revenir sur cette rencontre et de confier leurs attentes sur la suite du challenge :

  • Farah Daci, WR/FS, Flash
  • Imene Kaci, WR/CB, Dragons
  • Laura Pereira – Lazaro, OL/DL, Dragons
  • Maïmouna N’Dongo, C, Flash
  • Marianne J., RB, Flash
  • Sophie Leroy, WB/FS, Dragons

 

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce premier match ?

Farah (Flash) : J’avais hâte de jouer mon premier match ! C’est ma première année, je découvre le foot US et toutes les filles de l’équipe qui sont géniales ! Et surtout, on travaille dur ensemble depuis le début de l’année pour le challenge donc… Motivée pour le Jour J ! Et puis de la pression c’est sûr, mais de la bonne, qui permet de se concentrer quand il faut.
QB Flash #17
QB Flash #17
Imene (Dragons) : Une heure avant le match nous étions dans les vestiaires pour les derniers préparatifs, petit à petit je me suis isolée et mon esprit s’est concentré sur les jeux. J’étais déjà sur le terrain. Je me disais que je pouvais le faire. Je revoyais ma façon de courir (parce que je ne sais pas encore très bien courir lol) et surtout, les filles de mon équipe autour de moi, en me disant que franchement, j’ai de la chance d’être tombée sur elles !! Je n’écoutais plus trop ce qui se disait jusqu’au moment d’aller sur le field pour le warm up. Mon cœur s’est accéléré, je me suis dit : « Ça y est, on y est, notre premier match, surtout Imene, reste concentrée, donne tout et même plus. » Le fait de voir les filles de l’équipe d’en face deux fois plus nombreuses m’a conforté dans mon idée qu’on devait se donner au maximum, c’est ce qui ferait la différence !!! (…) Est ensuite venu l’appel des starters pour nos escouades (perso, je n’étais dans aucune d’elles, comme c’est mon premier match). Je ne savais pas trop comment ça allait se passer mais je me suis dit : « OK, au taquet pour encourager les filles, je me tiens prête si on a besoin de moi, mais il faut que celles qui vont tourner double plateau tout le long du match sachent qu’on est là tout près !! ». Et puis… Coup d’envoi !!
Laura (Dragons) : Je reviens de convalescence, suite à une lourde opération. Ce match était pour moi, un test, à savoir : est-ce que mon corps allait tenir le coup pendant tout le match ? Donc énormément d’appréhension, et en même temps, toute la frustration accumulée de ne pas avoir été sur le field pendant des mois avait besoin de sortir. Je me revois dans les vestiaires à tourner comme un lion en cage avant le début du match.
Maïmouna (Flash) : Beaucoup d’appréhension et de stress. J’avais à la fois hâte et peur d’y être. Les deux semaines qui ont précédées le match ont été rythmées par les trainings et meetings. Par conséquent, l’événement était omniprésent au quotidien, d’où la montée de pression.
Marianne (Flash) : Stressée, mais j’avais tellement envie de me surpasser et de mettre en application ce que tout le monde m’a appris depuis ce début de saison. J’avais surtout envie de montrer à mon équipe que peu importe le résultat final, le principal est de s’amuser, participer et d’évoluer ensemble au fil de la saison afin d’être au top pour les prochains matchs.
Sophie (Dragons) : J’étais étonnamment pas tellement stressée pour ce match. Même si je n’avais aucune certitude sur son issue, je me sentais prête et sereine. C’est la deuxième année que je joue en attaque chez les Dragons. Je n’ai plus de doute sur mes jeux quand je me mets en position. Le sentiment une fois sur le terrain est un peu différent. Un sentiment entre l’excitation et le stress me gagne pendant la première mi-temps. Je gagne en confiance au fur et à mesure du jeu et des actions que je réussis. Notre attaque passe et notre défense bloque ! Je suis en globalité très contente de ce match même si je reste bien consciente des points que j’ai à améliorer.
Flash vs Dragons
Flash vs Dragons
Quelles leçon(s) as-tu pu tirer de ce match ?
Farah (Flash) : Pendant le match… Tout s’est enchaîné ! Je savais ce que j’avais à faire, je restais concentrée là-dessus. Mais on a mis du temps à prendre un bon rythme… qu’on perdait trop facilement ! Trop d’hésitation sur les plaquages, les blocs, etc… Du mal à mettre en application, surtout en attaque, où on a pas su montrer tout ce qu’on savait faire. En deuxième mi-temps, j’ai joué free safety. C’était pas évident face à une attaque qui jouait vite et bien.
Imene (Dragons) : Pendant le match, je regardais au début notre équipe évoluer, j’étais fière !! Toujours en les encourageant au maximum. Puis mon tour est venu au poste de Cornerback. J’étais très contente, excitée et surtout, déterminée !! J’encourageais aussi mes coéquipières sur le terrain. Je me revois répéter : « Les filles, ça ne passe PAS !! On reste concentrées !! ». À ma première entrée sur le terrain, je me répétais les conseils des coachs en allant me placer devant mon receveur. Là je tentais de faire le vide, de regarder uniquement la balle et ma cible, de rester concentrée sur mon jeu, mon cœur était alors à 1000 %, il battait la chamade !! Et une fois le ballon en jeu, on ne réfléchit plus, on exécute, et on se donne. Si on se loupe, on tente de ne plus y penser, on attend le prochain jeu. Tant pis, au prochain, je l’arrête, ou au prochain j’intercepte la passe. Notre jeu se fait ensemble, on assemble nos actions et c’est comme ça qu’on pouvait arrêter la leur ! Je sentais aussi mon équipe sur le côté, qui nous encourageait, je me sentais alors pousser des ailes !! Quelle joie, quel kif, quelle satisfaction d’arrêter un jeu où de récupérer le ballon et laisser nos coéquipières de l’offense prendre le relais !!! À chaque jeu, on se dit : « Je vais faire mieux que le dernier, je joue pour celles qui n’ont pas pu jouer. Faut que mon équipe soit fière ! » Avec mon cœur qui battait toujours la chamade !
Laura (Dragons) : Première action, je suis linemen, on m’a appris depuis 3 ans que je fais du foot, que c’est à ce moment précis, que tu dois prendre l’ascendant psychologique sur ton adversaire. Alors à ce moment, tu donnes tout ce que tu as dans le ventre et tu rentres dans le tas. Mon corps tient et les automatismes reviennent, je suis aux anges de retrouver le contact à 100%. On est très soudées en ligne, on communique beaucoup. Le coach fait des changements de joueuses. À bon escient, ça matche bien. Au cours du match, on prend confiance, on prend du fun, on est sereines et concentrées. Les courses passent, les passes c’est une autre histoire. Je note déjà dans un coin de ma tête qu’il va falloir bosser dur sur ce point de l’offense. Comme nombre de linemen, je fais du double plateau, je me retrouve donc aussi en défense. Et pour moi la D, c’est le kif, la bagarre, le fun suprême. Oui j’assume, j ‘aime ce sport car ça cogne. Je suis impressionnée de l’évolution de notre défense qui a beaucoup changé depuis l’année dernière quand je ne tournais pas en D. Les filles font le boulot, elles ne lâchent rien, je les vois prendre du fun et ça, c’est la cerise sur le field ! Résultat des courses : une victoire, pas avec un score éblouissant, mais on a joué et on a kiffé, maintenant au boulot pour la suite du challenge.
Maïmouna (Flash) : Un grand soulagement, malgré la défaite, je trouve que nous nous sommes bien défendues. La victoire n’a pas été facile pour l’équipe adverse. Contrairement à nos adversaires, 95% de l’effectif du flash, pratique le foot US depuis septembre seulement, donc pour un 1er match, c’était plutôt pas mal. Cela étant dit, nous sommes quand même déçues d’avoir perdu. Hormis quelques hématomes, je suis ressortie saine et sauve de ce 1er match. Je m’attendais pas à tant de violence. Je savais que le foot us n’était pas un jeu de Bisounours, mais pas non plus à ce niveau d’agressivité et de coups bas.
Marianne (Flash) : Face à cette équipe, nous avons gardé la tête haute, en montrant notre motivation et notre envie de jouer jusqu’à la dernière minute. Même si nous avons perdu, je me dis qu’il y a d’autres matchs derrière et que cela ne fera que nous renforcer pour aller encore plus loin en bossant plus.
Sophie (Dragons) : Jouer sans stress ça marche mieux ! Se faire confiance et prendre le jeu action par action en faisant de son mieux à chaque action. Il ne faut pas se mettre la pression inutilement. Je sais exactement ce qui me reste à travailler pour le prochain match ! Nous avons une équipe soudée et prête à affronter les prochains matchs du challenge (j’ai hâte).
OL vs DL
OL vs DL

Qu’attends-tu du prochain match ?

Farah (Flash) : J’ai joué défense et attaque, je sais ce qu’on a à faire. Prendre confiance toutes ensemble sur nos postes et nos rôles en match, en continuant à bosser. Même si on a perdu, ce match nous aura prouvé que le travail paye : il y a 4 mois, les ¾ de l’équipe ne savaient pas ce qu’était un cornerback, un running ou un tracé ! Les coachs nous ont fait bosser et ça paye, donc go training ! Et puis surtout, ça m’a prouvé à moi que je faisais partie d’une bonne équipe, qui en veut, va rester soudée, progresser à chaque match et entre chaque match.
Imene (Dragons) : Pour le prochain match, je pense qu’il faut que je sois plus rapide sur l’exécution, plus musclée face à mes adversaires. Les erreurs que j’ai pu faire à ce match là ne se reproduiront pas… Je n’ai plus peur de moi, je sais que je peux me surpasser, je sais surtout qu’on travaille en équipe, j’ai une confiance absolue en mes coéquipières de choc. Je sais qu’ensemble, on peut bien progresser !! Il faut qu’on garde notre état d’esprit de fer ! Il faut aussi que l’exécution de nos jeux en offense soient encore mieux ! Sinon, ce que j’attends réellement du prochain match… Bah c’est de le gagner, comme celui-ci. On sera plus solides, plus confiantes, plus entraînées… Nous avons toutes nos chances de cumuler les victoires.
Laura (Dragons) : Du travail, du travail, du travail, prendre le maximum de rép. Bosser dur et dérouler nos jeux, pour que tout soit réglé comme du papier à musique. Notre sport est exigeant, je suis exigeante envers moi-même et je suis exigeante aussi envers mes coéquipières. Mais c’est pour mieux pouvoir kiffer sur le terrain par la suite.
Maïmouna (Flash) : M’améliorer, améliorer mon jeu en développant les techniques d’attaque avec ma ligne. Nous allons travailler sans relâche et gagner tous les autres matchs à venir.
Marianne (Flash) : Persévérer, intensifier mes efforts, pour être encore mieux par la suite.
Sophie (Dragons) : Faire mieux qu’à notre match de l’année dernière contre les Molosses. C’est une équipe très forte, c’est toujours un gros challenge de jouer contre elles. Mon objectif est que notre attaque arrive à passer leur défense. Et surtout, encore une fois, m’amuser et prendre le même plaisir qu’au match précédent !
QB Dragons #7
QB Dragons #7
Un mot pour conclure ?
Farah (Flash) : Ne pas oublier que le Foot US c’est du Fun !
Imene (Dragons) : Go… DRAAAAGOONNSS !!
Laura (Dragons) : Mon souhait, que l’on fasse une belle saison, que nos rookies deviennent accro à ce sport et que nos coachs soient fiers de notre parcours.
Maïmouna (Flash) : Vive le foot US, vive le Flash !
Marianne (Flash) : Je suis fière de faire partie du Flash, l’esprit d’équipe et la bonne ambiance me donne encore plus envie d’avancer avec eux.
Sophie (Dragons) : J’adore ce sport, j’adore notre équipe ! C’est vraiment super de pouvoir participer cette année au challenge et de faire tous ces matchs. C’est la meilleure façon d’apprendre et de progresser !
Merci beaucoup aux filles pour leur disponibilité et good luck pour leur prochains matchs : Le Flash se déplace à Nancy le 6 mars pour rencontrer les Tigres de Nancy et les Dragons joueront les Molosses, tenantes du titre, à domicile le 16 avril.
Merci à Niko R. et Women’Sport Gallery pour les photos. Découvrez l’album complet ici.
Sylvie Aïbeche

Challenge, 1ère journée : Ours 0 – 32 Lions

Première journée du challenge, et première retrouvailles pour les équipes des Lions de Bordeaux et des Ours de Toulouse, voisines qui entamaient leur troisième rencontre ensemble depuis la création de leurs sections.

Toss Ours vs Lions
Toss Ours vs Lions

Avec 4 onside kick-offs tirés et recouverts par les Lions, c’est une véritable malédiction qui s’est abattue sur les Toulousaines, qui auront passé près des trois quarts du match en mode défensif.

Un premier quart temps qui commence à l’avantage des Lions, malgré une pénalité due au retard qui aura décalé le kick-off d’une demi- heure. Philippine Déléan marque 2 TD, dont un transformé. Le premier drive offensif des Ours n’aboutira pas, et se finira quant à lui par un punt.

Au deuxième quart-temps la défense des Ours se ressaisi, et Pauline Muezas pour son premier match réussi une interception. L’attaque des Ours repart mais se fera malheureusement vite repousser par la défense des Lions grâce à Camille Lagouarde qui elle aussi parvient à intercepter. Retour à la case départ, mais les défenseuses Toulousaines n’ont pas eu le temps de se refroidir, et stoppe l’équipe adverse. Cependant l’attaque encore une fois ne parvient pas à concrétiser et se fait reprendre le ballon lors d’un fumble. Les Ours résistent jusqu’à la mi-temps.

14-00

Onside Kick Lions
Onside Kick Lions

Troisième quart-temps, et les Kick-off perdus des Ours s’enchaînent. L’attaque Bordelaise en profite et envoie leur QB Chloë Porta à la course pour trois TD qu’elles n’arriveront pas à transformer. Bilan de zéro drives offensifs pour les Ours lors de cette phase de jeu.

Le dernier quart temps voit la défense Toulousaine puiser dans ses dernières forces pour empêcher l’écart de se creuser. Un effort qui paiera, en voyant l’unique drive offensif des Lions stoppé avant la end zone. L’attaque des Ours tente le tout pour le tout mais se fait intercepter par Valérie Tartaroli dans la red zone, puis couper en plein élan par la fin du match.

Fin du match : victoire des Lions de Bordeaux 32-0 !

Ours pride !
Ours pride !

 

Suite à ce match, plusieurs joueuses ont accepté de répondre à quelques questions :

Emilie Lambert, Garde droite des Lions

Philippine Déléan, running back / receveuse / safety des Lions

Chloë Porta, Quarterback des Lions

Pauline Muezas, Cornerback des Ours (rookie)

Mélodie Morais, running back / safety des Ours

Claire Panier des Touches, Running back / safety des Ours

Jennifer Tercier, OL/DL des Ours (rookie)

 

Dans quel état d’esprit as-tu abordé, puis vécu ce premier match ?

Emilie (Lions) : Un peu de stress notamment dû au retard que nous avions. Impatiente de refaire un match après plusieurs mois depuis le dernier, et aussi de voir comment les deux équipes avaient évolué.

Philippine (Lions) : A vrai dire j’étais assez anxieuse ! On n’a pas la même équipe que l’année dernière, on a procédé à quelques changements offensifs et défensifs. Je ne savais pas non plus si physiquement j’étais assez prête. Et puis quand ton équipe arrive en retard et que tu es la seule à les attendre t’es pas dans un esprit total de confiance non plus !Une fois dans le match j’ai su qu’on allait avoir quelque chose de différent des années précédentes, la défense des Ours avaient bien travaillé, elles ne faisaient pas de cadeaux.

Chloë : J’avais hâte de jouer contre les Ours car j’aime beaucoup l’ambiance à chaque rencontre que nous avons pu faire. Impatiente aussi de reprendre les matchs. Je n’étais pas vraiment stressée pour le match sauf en ce qui concerne les passes car je galère un peu en ce moment là-dessus, et j’ai tendance à me mettre la pression toute seule (et du coup c’est encore pire ahah !) Pendant le match j’étais confiante, notre défense était efficace et nous avons réussi à récupérer l’attaque lors de plusieurs kick-off (merci à notre petit kicker). J’étais cependant frustrée en ce qui concerne les passes, pas contente de moi blabla, je fais mon calimero mais j’ai du mal à concevoir le fait d’être QB et de ne faire de bonnes actions que sur des courses ! J’ai noté aussi une plus grande réactivité de la ligne défensive des Ours par rapport aux autres années, ce qui ne me facilitait pas la tâche. Mais je faisais entièrement confiance à notre attaque (et aux coachs aussi) et c’est important de partir positifs non ? J’avais hâte de voir les rookies en match aussi, afin que comme les plus anciennes elles enrichissent leur expérience football et aient encore plus la niaque pour la suite du challenge !

Pauline : Début du match un peu de pression, puis les premières minutes défilent et une forte envie de rentrer sur le terrain. Première action un peu perdue mais heureuse d’être présente avec mon équipe et une envie de bien faire. Impression finale de ce premier match au top, je me suis éclatée ! Et vraiment contente de pratiquer le football américain !

Mélodie : Première mi-temps un peu difficile, je savais que l’on pouvait mieux faire. J’ai fait des erreurs et je n’étais pas satisfaite de mon jeu. Mais il y avait du positif aussi bien en défense qu’en attaque et le match n’était pas fini !!!! La deuxième mi-temps, plus détendue, envie de prendre seulement du plaisir ensemble et de continuer à donner ce que l’on avait en essayant de corriger certains points négatifs (tout ce que peux apporter un match en fait). De belles actions, une belle rencontre avec les Lions, une belle expérience.

Claire : Etat d’esprit avant le match : ultra motivée ! Envie de prendre notre revanche suite au match de l’an dernier. Vu de l’intérieur ce fut un match éprouvant, de longs drives en défense. On a tenu ce qu’on a pu malgré les gros jeux offensifs des Lions. Malheureusement on a pas pu prouver ce qu’on valait en attaque avec seulement une vingtaine de jeux.

Jennifer : Je m’étais faite une idée plus brutale en regardant les vidéos des shoots que prenaient les américains, c’est ce que j’appréhendais le plus, ainsi que la peur de ne pas retenir notre cahier de jeux. Au premier contact ça a fait comme au rugby et en fait on est bien plus protégées, les chocs ne sont pas aussi violents que ce que j’imaginais, et c’est là que j’ai pris tout le plaisir à bloquer les filles en face.

Chloë Porta, Quarterback des Lions
Chloë Porta, Quarterback des Lions

Quelles leçon(s) as-tu pu tirer de ce match ?

Emilie : Personnellement étant en attaque, je trouve qu’on a plutôt bien déroulé nos jeux, avec encore du travail à faire.

Philippine : J’étais super contente du travail fourni par notre défense. Après pour l’attaque, ma maman m’a dit qu’on était rapide entre les jeux, ça ce voyait que ça y est on commence à être rodées, on sait s’adapter et ça c’est super je trouve. Les fautes il n’y en a pas eu tant que ça, c’était pas des trucs énormes non plus et on sait que ça n’avait rien d’anti-jeu. Mais bon ça on s’y attendait en rencontrant une équipe contre qui on aime jouer. Là ou il y a eu une différence c’est sur le kick-off, on a bien fait notre travail et je pense que c’est ce qui a créé l’écart c’est tout. Ce que j’en tire comme leçon : fais toujours confiance à ton équipe et ça paiera !

Pauline : Discipline, rigueur, respect et esprit d’équipe !

Mélodie : Du plaisir, du réconfort à l’idée que j’aime ce sport et que je voudrais que cela continue d’évoluer pour les féminines (plus de joueuses !!). Essayer d’avoir davantage confiance en nous et hâte de travailler les points négatifs aux entraînements.

Jennifer : L’esprit d’équipe c’est la priorité, si on n’a pas confiance en notre partenaire et notre propre rôle ça ne fonctionnera pas.

Qu’attends tu du prochain match ?

Emilie : Une victoire haha. Mais sérieusement, voir encore des améliorations dans notre jeu, qui serait la récompense du travail accompli.

Philippine : Je suis excitée, c’est toujours cool de jouer contre une équipe qu’on ne connaît pas.

Chloë : De savoir transplaner, comme ça on n’aura pas le trajet dans les jambes ! Le fait de tourner en rond pendant 45 minutes a transformé notre impatience en stress. En ce qui concerne le prochain match, je m’attends à ce que l’équipe progresse et ramène une autre victoire. C’est plus enrichissant et stimulant de voir des choses différentes pour progresser. J’ai hâte de voir leur accent à elles aussi ahah, parce que chez les Ours c’était assez drôle déjà.

Pauline : Approfondir mes connaissances sur les règles du jeu, et toujours plus dénergie et d’envie de jouer !

Mélodie : Faire un match dans la bonne humeur, dans une bonne ambiance, en essayant de faire mieux que le précèdent et qu’il me permette de progresser.

Claire : J’attends du prochain match que l’on mette en pratique ce que l’on aura corrigé du précèdent. On sait que ça va être un match dur avec une grosse intensité donc il va falloir s’y préparer. On a hâte d’y être.

Jennifer : Que l’on ait plus de phases d’attaque pour leur montrer ce dont on est capable.

Un mot pour conclure ?

Emilie : Heureuse de voir les équipes s’améliorer et le foot us féminin se développer. Heureuse de retrouver les Ours pour leur bel esprit sportif.

Philippine : On attend les Ours à Bordeaux et on a hâte. Je ne sais pas comment ça se passe entre les autres équipes mais c’est vraiment cool de les retrouver à chaque fois, et de savoir que sur le terrain quand tu donnes le meilleur de toi-même avec ton équipe tu es aussi capable de respecter l’autre qui fait la même chose.

Chloë : Les Ours ont un très joli drapeau. Truc important pour les prochains matchs aussi : qu’on prenne surtout du plaisir à jouer. S’amuser >gagner.

Pauline : Au top !

Jennifer : Vivement le prochain match !

Troisième rencontre Ours vs Lions, une belle tradition qui s'installe.
Troisième rencontre Ours vs Lions, une belle tradition qui s’installe.

Article de Joséphine Van de Voorde

[Interview] Women Underground Scrimmage I

Le premier Women Underground Scrimmage s’est tenu ce dimanche (24 janvier) sur le magnifique terrain de football américain de Villepinte. La rencontre opposait le Flash de la Courneuve à une union de 22 joueuses des Corsaires, Diables Rouges, Furies, Gauloises, Météores, OgressesPendragons et Sparkles, qui jouaient ensemble pour l’occasion. Elle s’est soldée par un 6 – 0 pour les « Women » comme on appellera désormais cette alliance éphémère.

Des matchs comme celui-ci se tiendront toute la saison, une fois par mois. Toutes les équipes de France sont invitées à ce joindre au projet. Le but premier étant de permettre au plus grand nombre de licenciées de jouer au football.

Afin d’en savoir un peu plus sur le projet, nous en avons discuté avec certains des acteurs de cette première session : Linsey Gibon, créatrice de Women U.S., Nordine BenMimoun coach des Météores et Olivier Sakouvogui, plus connu sous le nom de Sakou, coach du Flash.

Linsey, peux-tu me dire comment est né le projet WUS

Cette année mon équipe ne participe pas au Challenge, du coup nous voulons participer à tous les événements organisés qui nous permettraient de jouer. Mais il faut savoir qu’à partir du moment où le Challenge aura commencé toutes les équipes engagées ne seront alors plus vraiment disponibles.

Après avoir été invitées par les Dragons de Paris fin décembre à un scrimmage du même type, j’ai pu discuter avec différentes personnes, (coachs et joueuses) et pu avoir des conseils auprès de joueurs d’experience.

J’en suis donc arrivée à cette conclusion : trop de filles jouent aux football et restent dans leur coin sans pouvoir pleinement partager la discipline avec d’autres joueuses. Je me suis donc dit qu’il faudrait créer une rencontre en parallèle du challenge afin de donner une nouvelle dynamique et surtout de l’expérience aux filles en attendant de pouvoir s’inscrire au challenge 2017.

Scrimmage de décembre 2015 : Dragons, Corsaires et Furies
Scrimmage de décembre 2015 : Dragons, Corsaires et Furies

C’est en effet ce qui a souvent été conclu et ce qui explique l’engouement pour les rassemblements IDF par exemple.

Comment t’es venue l’idée du nom : Women Underground Scrimmage ? 

Après tout ça je me suis aussi prise la tête sur le nom que j’ai cherché pendant une semaine. Je voulais vraiment un nom facile à utiliser, facile à retenir et surtout en lien avec le concept. Oui, il est en anglais car en français ça ne sonnait pas vraiment bien et n’avait pas l’impact escompté.

Quel est le principe du projet ? 

Je voulais que la première édition se fasse en janvier, j’ai donc contacté toutes les équipes d’Île-de-France car ce sont les clubs les plus proches et cela me permettait de mettre en place ce projet beaucoup plus rapidement. Nous sommes plusieurs clubs dont le nombre de joueuses varie, l’idée ici est de mixer les équipes afin de ne pas créer une compétition entre les équipes mais plutôt une ouverture d’esprit pour l’amour de notre sport.

Le temps d’un après-midi, la compétition se fera donc face à une équipe complètement reconstituée. En début de journée, quelques ateliers par postes seront proposés afin que les coaches puissent voir comment les joueuses évoluent. Ce temps sera relativement court car le but n’est en aucun cas de remplacer ou de faire doublon aux regroupements qui se font déjà. Pour faciliter le déroulement de la journée nous partirons sur un cahier de jeux simple et commun qui évoluera au fil du temps. Concernant la gestion des équipes, chaque journée nous désignerons un coordinateur offensif et défensif en fonction du nombre de joueuses. Ensuite place aux oppositions qui se dérouleront dans les mêmes conditions que le Challenge à savoir les même règles, avec des arbitres, etc… Comme en vraie situation de match !

Quels sont les objectifs de ces journées pour les différentes équipes et joueuses ? 

Les objectifs premiers sont que les filles prennent du plaisir et quelles s’entrainent pour quelques chose. Qu’il se crée en elles un esprit compétitif mais aussi d’équipe, mais également de « briser la glace » entre les équipes ( j’ai pas vraiment le mot) et de leur permettre d’avoir leur premières sensations de football.

Ensuite je dirais qu’il s’agira de pérenniser ce projet afin qu’il évolue dans le temps.

Quelles ont été les difficultés que tu as du affronter ou que tu rencontres encore ?

J’ai créé Women U.S. pour tout le monde et sous aucunes couleurs. C’était important pour moi, car quand je parle de ce projet je ne suis pas Corsaire ! Oui, effectivement j’ai rencontré des difficultés,  à plusieurs niveaux d’ailleurs.

1/ Organiser un projet comme celui-là en étant soit même dans un club est difficile. Il est difficile d’y mettre une organisation neutre vis à vis de ses propres coachs et de son président car je ne suis qu’une simple joueuse et à partir du moment où je vais les faire participer il est difficile pour eux comme pour moi d’adopter un autre positionnement.

2/ Inviter d’autres clubs à participer est difficile soit parce qu’ils se méfient de l’organisation ou peut-être ont-ils peur que leur filles leur échappent, je ne sais pas. Il y aussi le long temps de réponse voir très long pour certains clubs car la section féminine n’est pas prioritaire : vous avez tort ! Haha !

3/ Les désistements de dernière minutes très difficiles à gérer comme partout ou même les « finalement je serai là ». Enfin, ça c’est plus pour les coachs.

4/ Les coachs qui disent que leur filles ne sont pas prêtes. Concrètement que veulent-ils dire ? C’est bien dans ces moments qu’elles pourront se préparer, comprendre ce qu’est le foot ne serait-ce qu’en venant voir.

Affiche de la première édition de Women U.S.
Affiche de la première édition de Women U.S.

À qui sont ouverts ces scrimmages ?

Si on s’intéresse à la première dimension du projet, ils sont avant tout ouverts à toutes les équipes qui ne sont pas assez pour pouvoir faire une attaque et une défense, celles qui ne peuvent pas s’inscrire au challenge mais également celles qui y sont inscrites. En effet, il y a une deuxième dimension à ce projet qui est de permettre à ces équipes déjà en lice de participer à ces journées en vue d’un match amical mais également de préparation à leur futur match.

Les Dragons de Paris étaient prêtes à inaugurer cette première édition mais elles n’on pas pu malheureusement. Le rendez vous est donc pris pour février. De ce fait, la premiére équipe à participer au projet a été le Flash de la Courneuve.

Quels sont les retours que tu as eu suite à cette première édition ? 

J’ai eu beaucoup de remerciements et de félicitations. Les filles étaient ravies et sont dans l’attente de la prochaine. Quand aux coachs, plusieurs m’ont remerciée, ils étaient ravis que j’ai pensé à eux car ils n’ont que 2 voir 3 filles. J’ai senti tout le monde décontracté et content de cette journée. Des équipes souhaitent déjà réitérer l’aventure et notamment des équipes non présentes dimanche comme les Diables rouges et les Félines qui ont pris rendez vous pour février.

Comment vois-tu donc la suite, as-tu pensé à des améliorations ? 

Comme toute personne qui organise, j’ai oeil plus perfectionniste et il y a encore des choses à améliorer, à changer, à ajouter ou à ne plus faire : c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! En tout cas la suite est prometteuse, il y a de quoi faire et les filles et les coachs sont motivés. Quoi rêver de mieux ? Le plus dur sera de trouver les dates car il y a beaucoup de matchs en même temps. Pour la session de février j’envisage d’organiser ça le 21 ou le 28 février. Pour l’instant on n’a pas encore l’endroit mais j’y travaille !

Linsey, un petit mot de fin ? 

Franchement j’ai pris plaisir à organiser cette journée et j’espère que ce sera pareil pour les autres. Ce que je retiens surtout ce sont les super rencontres que j’y ai faites : Sakou et Kévin du Flash, Nordine des Météores et Jéremy des Ogres et merci à tous les autres que je connaissais déjà.

Merci beaucoup Linsey ! 

Première édition de Women U.S.
Première édition de Women U.S.

 

Voici justement les retour du coach des Météores, Nordine BenMimoun et de Sakou du Flash. 

Comment s’est passée cette première édition ? 

Nordine : Pour une première avec des joueuses de 6, voir 7 équipes différentes, on peut dire que le résultat est plus que bon. Nous n’avions pas de cahier de jeux commun mais les joueuses ont réussi à s’adapter rapidement au système. Il faut donc les féliciter pour ça et pour leur investissement et leur écoute.

Sakou : Tout d’abord très bonne initiative de Linsey. Sans des personnes impliquées et volontaires comme elle, le foot féminin mettrait des décennies pour faire parler de lui. Cette journée fut très agréable, nous avons pu réunir un petit effectif, mais cela nous a permi de faire tourner nos jeux et de mettre nos joueuses dans des conditions de « match ».  De part et d’autre, l’envie était au rendez vous et les conditions météorologiques aussi. Nous remercions aussi les Diables Rouges d’avoir accepté de nous recevoir. Ce projet d’Underground Scrimmage est bénéfique pour les équipes qui n’ont pas suffisament de joueuses afin de leur permettre de jouer des rencontres, et de l’autre coté permettre à des équipes inscrites au challenge de pouvoir faire des mises en situation afin de se préparer pour les matchs à venir. L’ambiance était bon enfant et sérieuse à la fois…

Il y a-t-il des points à améliorer selon vous ? 

Nordine : Pour pouvoir améliorer les choses, il serait bien et important d’avoir des pratiques communes. Car on sait tous que les coachs ont une méthode de travail différente et surtout, qu’on n’utilisent pas tous le même vocabulaire. Donc pour faciliter la progression des joueuses, il est hyper important d’avoir des entraînements communs.

Sakou :  L’amélioration se fera au fil du temps, nous sommes dans les prémisses du projet. Je pense que cela ne peut qu’évoluer et donner envie aux femmes de venir participer à cette grande aventure qu’est le football américain. Il y a de la place pour tout le monde et cette « promotion » ne peut être que la plus belle des vitrines en dehors du challenge, car tout le monde y participe.

Qu’est-ce qui est différent dans le fait de coacher des femmes ? 

Nordine : Mon point de vue est plus que positif à ce sujet. Car les joueuses féminines veulent apprendre, alors elles sont investies, attentives et surtout « coachables ».  Il y avait une très bonne ambiance, les filles communiquent beaucoup entre elles. Elles s’entraident, se motivent et se félicitent. C’est important d’avoir une cohésion de groupe. Et pour elles c’est naturel.

Sakou : Ce que j’aime c’est que les femmes ont besoin de comprendre le pourquoi de la chose et que seulement ensuite elles le feront. C’est la grande différence avec les hommes et une fois que l’on a compris cela il est facile de pouvoir coacher un groupe et d’avancer tout en prenant du plaisir. Passer son temps à crier derrière les personnes sans donner d’explication, ne fait que fermer la personne et on n’en tirera pas le meilleur (c’est mon point de vue).

Que pensez-vous du développement du football féminin en général ? 

Nordine : Clairement je crois au foot féminin en France. Il n y a qu’à regarder notre cousin, le rugby. Il y a une très bonne équipe nationale féminine. Donc si on se donne les moyens de développer cette section, on pourra à moyen terme avoir une équipe nationale.

Sakou : Pour favoriser le développement du foot féminin, il faudrait déjà avoir un championnat et non un challenge. 5 matchs dans une saison c’est court. Mettre en place des regroupements c’est une bonne chose, cela permet de se rencontrer et de pouvoir entamer un travail de grande envergure pour les années à venir, comme une équipe IDF, puis EDF… Longue vie aux projets autour du sport féminin et n’hésitez pas a en proposer, il y aura toujours des gens pour vous aider ou vous soutenir ! Go Girls !!!

Merci beaucoup à Linsey, Nordine et Sakou pour ces retours inspirés, riches et enthousiastes. Ils reflètent parfaitement la réalité du football américain féminin à l’heure actuelle : beaucoup de soutien, de petites initiatives et énormément d’envie ! En espérant que le reste suive pour des projets officiels de pus grande échelle.

Merci aux Ogres de Créteil pour le partage de la vidéo du touchdown de la rencontre !

Si vous souhaitez faire participer votre équipe aux prochaines éditions de Women Underground Scrimmage, veuillez contacter Linsey à cette adresse : linsey.lg@gmail.com.

Article de Sylvie Aïbeche

Scrimmage Corsaires – Dragons – Furies

Les Corsaires d’Évry, les Furies de la Queue en Brie et les Dragons de Paris, se sont retrouvées dimanche 20 décembre au Complexe Suzanne Lenglen de Paris pour une après-midi de football Américain féminin.

Encadrées par les coachs et les arbitres des Dragons, les trois équipes ont été mixées dans le but de jouer sous forme d’un scrimmage en conditions de match quasi réelles. Grâce à un temps doux et ensoleillé, une super ambiance et de très belles actions, ce fut un beau moment de sport et de partage. Ça fait plaisir à voir !

Une chose est sûre c’est que ça donne envie d’en avoir plus encore ! Vivement que la saison commence !
Bien joué aux joueuses des trois équipes !

Crédit Photo : Anaïs Alfonsi

ArgoCanes Vs Team Cataluña

Les ArgoCanes ont accueilli une sélection de joueuses catalanes ce dimanche après-midi à Montpellier pour se préparer à la saison. Le niveau était haut et les françaises n’ont pas démérité en s’inclinant 12 à 26. Big up aux finalistes du challenge 2015 pour ce match international ! En attendant les photos pour patienter avant la reprise du challenge…

The ArgoCanes hosted team Cataluña this Sunday afternoon in Montpellier to prepare for the season.
The level was high and the French did not do bad by losing 12-26. Big up to our 2015 championship finalists !

Crédit Photo : JoRamon Pix

[Photos] Finale 2015 : ArgoCanes vs Molosses

Voici les magnifiques images d’une tout aussi belle finale ! Quel match !
Profitez de ces instants figés par José Ramon et découvrez en plus encore sur sa page JoRamon Pix.

Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses
Football-Américain-Féminin-Finale-Challenge-2015-Argocanes-VS-Molosses

Finale 2015 : Les Molosses championnes

ARGOCANES 6 – 14 MOLOSSES / FINALE 2015 : Les Molosses sacrées premières championnes de France, arrachent la victoire à d’excellentes Argocanes

Énorme match mesdames !!
Les joueuses nous ont offert un magnifique spectacle dimanche lors de la première finale du challenge féminin opposant les Argocanes (Argonautes d’Aix-En-Provence, Hurricanes de Montpellier, et Notre-Dame de Marseille) aux Molosses d’Asnières).

Alors que le soleil est chaud et haut dans le ciel, les sudistes installent leur jeu. La première mi-temps est Argocane. Elles ouvrent le score dès le premier jeu par une course QB traversant tout le terrain. Bien que celui-ci sera refusé pour un bloc dans le dos, le ton est donné. Elles sont bien présentes et comptent remporter le titre malgré leur place d’outsider. L’attaque très variée comptabilise les yards et ouvre le score au deuxième quart-temps (6-0). La défense quant à elle, contient l’attaque Molosse au sol comme dans les airs. Celle-ci est forcée à punter à plusieurs reprises (elle nous offrira d’ailleurs deux fake punt excellemment exécuté). Les ArgoCanes se retrouvent à plusieurs reprises en red-zone mais la solide défense Molosse tient. Elles ne parviennent pas à concrétiser et faire le break avant la mi-temps pour se donner une avance confortable alors qu’elles ont le vent en poupe.

La pause sera bénéfique aux nordistes. En effet, au retour des vestiaires le match s’équilibre et rend le match encore plus intéressant. L’attaque Molosse se lâche enfin et rejoint le niveau de sa défense. Elle ponctue ses courses par un bon jeu de passe que l’on a rarement vu durant ces premières années de football féminin. Cependant les Argocanes jouent avec beaucoup de cœur et empêchent leurs adversaires d’ouvrir le score. On notera un drive incroyable des sudistes qui traversent le terrain de red zone à red zone, alors qu’elles étaient en 2ème et 30, convertie grâce à un beau trick play sorti du chapeau des coachs au bon moment. Ce drive sera mémorable pour la défense des Molosses également qui réussi un tour de force épique et retient l’attaque des ArgoCanes sur plus de 10 tentatives à moins de 10 yards de la End Zone ! Incroyable ! Ce sera le tournant du match ! La défense provoque le turnover en recouvrant un fumble et les Molosses se mettent dans le sens de la marche et remontent tout le terrain pour égaliser au tout début du quatrième quatre-temps (6-6). Après avoir autant donné, les ArgoCanes ne tiendront plus physiquement. Les lignes Molosses s’imposent et font la différence, permettant à leur équipe de prendre la tête (6-14). L’attaque court avec succès et fait tourner le chrono. Les sudistes parviennent une dernière fois à contenir l’attaque adverse et récupérer la balle grâce à une interception mais l’arbitre siffle la fin du match. Victoire des Molosses, championnes de France !

Incroyable match de football américain ! Les deux équipes nous ont offert du jeu à la hauteur d’une finale nationale ! Énormément de cœur, de magnifiques plaquages, une belle interception, de superbes courses et passes, des trick plays de folie, du suspense… Mesdames vous avez prouvé que le football pouvait autant se conjuguer au féminin qu’au masculin. Merci à vous toutes !

Il ne fait aucun doute que vous en avait inspiré beaucoup et bluffé plus d’un !
Félicitations aux Molosses pour ce titre de championnes ! Bravo à toutes les joueuses ayant participé à ce tout premier challenge féminin et à toute celles qui ont dynamisé et fait vivre notre sport, sans pour autant y participer. Par votre envie, la création d’équipes et les matchs amicaux, vous l’avez également enrichi. Il ne fait aucun doute que le Challenge en sortira grandit les années à venir. Big up à tous les clubs, associations et coachs qui osent créer des sections féminines !
Longue vie au football féminin…